Tij Iginla a marqué le but de la victoire contre les Vics en finale.

Tournoi pee-wee de Waterloo: une conquête signée Iginla

Dirigés notamment par le vétéran de la LNH Jarome Iginla, les Junior Eagles de Boston ont défendu avec succès leur titre de champions de la classe AAA-relève, dimanche soir au 44e Tournoi national de hockey­ pee-wee de Waterloo.
Le vétéran de la LNH, Jarome Iginla, œuvre comme adjoint à l’entraîneur-chef des Junior Eagles de Boston, John Sadowski.

Dans un scénario digne d’Hollywood­, le jeune Tij Iginla a fait la différence en finale, marquant le but de la victoire dans un gain de 3-2 aux dépens des Vics de Yamaska-Missisquoi. 

Ayant amorcé le tournoi avec deux défaites, dont une face aux Vics, les Junior Eagles se sont donc repris de brillante façon. Un exploit d’autant plus grand considérant que plusieurs de leurs joueurs étaient ennuyés par un virus. 

« C’est bien pour nos jeunes, parce que c’était leur plus gros tournoi jusqu’ici. Ils ont été traités comme des mini-pros. Beaucoup de choses sont prévues pour les aider à récupérer entre les parties. C’est un aréna génial, avec des amateurs très bruyants », a souligné Jarome Iginla, qui œuvre comme adjoint à l’entraîneur-chef John Sadowski. 

Les locaux ont pris les devants à deux reprises en première période, grâce aux buts de Cédrik Cabana puis de Christopher McKelvey. Jack Galanek puis Tij Iginla ont toutefois uni leurs efforts pour faire 2-2.

Boston a finalement pris les commandes vers la fin du second vingt. Isolé sur l’aile gauche, le jeune Iginla­ a alors accepté une passe, avant de battre Josh Mitchell­ dans le coin supérieur gauche.

« Ce trio fonctionne très bien. C’était une belle passe de Galanek­ à deux contre un. Je m’attendais à ce que Tij lui redonne la rondelle. Il a un peu hésité, et je crois que le gardien ne savait plus trop comment réagir. Nous étions évidemment heureux de voir le disque pénétrer dans le filet », a analysé coach Iginla, qui a marqué l’histoire des Flames de Calgary avant de poursuivre sa carrière à Pittsburgh, Boston, au Colorado puis à Los Angeles. 

La porte s’est entrouverte pour les Vics en fin de partie, le défenseur Owen Keefe écopant d’une pénalité pour avoir fait trébucher. Les Américains ont toutefois été en mesure de fermer les livres. 

Ayant amassé un total de 10 points, dont trois en finale, Tij Iginla a plus tard été nommé joueur par excellence du tournoi dans la catégorie AAA-relève. 

« En tant qu’entraîneur, je me réjouis des succès de tous les joueurs. Mais c’est certain que comme père, je suis heureux de le voir bien faire et ressentir de la fierté », a reconnu son paternel, tout sourire. 

« Un honneur »

La déception était évidemment vive dans le vestiaire des Vics. « C’est décevant de goûter à la finale et de mordre la poussière. Mais on savait qu’on avait un tournoi très difficile devant nous », a indiqué l’entraîneur-chef Benoit Roy.

« On a perdu contre une bonne équipe de hockey. Ils ont profité de leurs chances. Plus que nous », a-t-il résumé.

Champions au Tournoi de Longueuil, la formation locale a tout de même ajouté une précieuse expérience à son bagage. Et Roy ne s’en cache pas : ses joueurs étaient particulièrement excités de jouer contre Jarome Iginla et son fils.

« On s’entend que c’est un futur membre du Temple de la renommée. C’est aussi un homme extrêmement sympathique. [...] J’aurais aimé le battre en finale, mais c’est un honneur d’avoir pu l’affronter. »

Les Junior Eagles de Boston ont défendu avec succès leur titre de champions de la classe AAA-relève à Waterloo.

LES VICS AA SACRÉS CHAMPIONS

Les Vics AA de la Haute-Yamaska ont été sacrés champions dimanche au Tournoi pee-wee de Waterloo. Comme ils l’avaient fait en sol maskoutain il y a deux semaines, les représentants de la région ont frustré les Mousquetaires de Saint-Hyacinthe en l’emportant­ 2-1 lors du match ultime. 

Charle-Olivier Bernard (Haute-Yamaska) et Derek Nichols (Saint-Hyacinthe) ont inscrit les seuls buts du match en temps réglementaire. L’action s’est donc transportée en prolongation, puis ultimement en tirs de barrage. « J’ai deux joueurs qui ont refusé de tirer parce qu’ils étaient trop nerveux. Ils ont pensé à l’équipe », a révélé l’entraîneur-chef Yves Deschenes.

Désigné pour le septième tour de la séance, Dayle Rochette a finalement joué les héros dans le camp local. 

Notons que quatre des 10 meilleures formations pee-wee AA au Québec — dont les Vics, qui sont classés deuxièmes — étaient présentes à Waterloo cette semaine. « Ce n’était pas un tournoi facile à gagner, mais on a travaillé fort », a mentionné Deschenes. 

Dans la première finale de la journée, celle du B, les Voltigeurs 1 de Drummondville ont défait le Phoenix 2 de Sherbrooke par la marque de 4-2. Le filet vainqueur revient à Derek Chasse. Les Panthères­ de Granby­ et les Maroons de Waterloo­/Valcourt ont été freinés lors des demi-finales. Le Tournoi de Waterloo se poursuivra cette semaine avec la présentation des matchs des classes AAA, BB et A.