Les Gouverneurs benjamins de Massey-Vanier ont lessivé les Titans M-13 majeur du Verbe Divin par la marque de 8-2 en finale de la classe scolaire au Tournoi pee-wee de Waterloo.

Tournoi pee-wee de Waterloo: les Gouverneurs triomphent dans la classe scolaire

Les organisateurs auraient difficilement pu espérer un meilleur scénario pour la toute première finale impliquant des équipes scolaires au Tournoi national de hockey pee-wee de Waterloo. Les Gouverneurs benjamins de l’école Massey-Vanier ont alors lessivé les Titans M-13 majeur de l’école du Verbe Divin par la marque de 8-2.

La formation cowansvilloise a fait des dommages rapidement, elle qui menait déjà 6-0 après une période à l’aréna Jacques-Chagnon.

« Le succès de notre attaque débute avec nos défenseurs. Notre équipe ferme relativement bien le jeu, elle joue de façon compacte. Puisqu’on est bons en récupération de rondelle et en transition, on peut utiliser notre vitesse. C’est ce qui nous rend dangereux », explique l’entraîneur-chef Patrick Bergeron, qui tenait d’ailleurs à vanter le travail des défenseurs Evan Depatie et Louka Langlois.

Louis-Carl Tremblay s’est démarqué avec un tour du chapeau en finale, tandis que Julien Roy (nommé joueur du tournoi dans sa catégorie) a amassé deux buts et une aide. Jacob Caron, Thomas Lafleur et Langlois ont complété la récolte offensive des vainqueurs.

Charles-Antoine Adam et Jean-Christophe Gemme ont assuré la réplique du Verbe Divin.

Lors de la ronde préliminaire, les Gouverneurs avaient battu les Titans 2-1. L’entraîneur associé Patrick Lachapelle s’explique donc mal la déconfiture des Granbyens en finale. « On s’attendait à un match plus serré. Nos jeunes ont peut-être figé en première période. Mais il faut donner le crédit à nos adversaires, qui sont sortis très fort et qui ont profité de leurs occasions », résume-t-il.

L’absence de l’attaquant Antoine Fontaine, blessé sérieusement en quart de finale, a également fait mal à son club.

Les Titans occupent le 6e rang de leur division au sein de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS).

De retour dans le giron des Gouverneurs cette saison, les benjamins surfent quant à eux sur une excellente séquence. En l’espace de quelques mois, ils ont remporté le Challenge du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), le tournoi de Sainte-Foy/Sillery puis celui de Waterloo.

Dimanche, on pouvait assister à un rare duel entre des équipes provenant du RSEQ et de la LHPS. Ce genre de confrontation n’est possible qu’en tournoi.

Les Vics de la Haute-Yamaska ont fait rayonner la région en conservant leur titre dans la classe AA.

« Je ne vois pas de rivalité directe entre les deux écoles. Je pense qu’on offre d’excellents programmes dans deux ligues complètement différentes. Peu importe le résultat, c’est une belle visibilité pour les deux organisations », fait valoir Bergeron.

Les Vics AA conservent leur titre

Les Vics de la Haute-Yamaska ont également fait rayonner la région en conservant leur titre dans la classe AA. Les locaux ont soutiré un blanchissage de 1-0 aux dépens des Kings de Rideau-St. Lawrence lors du match ultime. « Ça a été un match très physique, avec beaucoup d’intensité », raconte l’entraîneur-chef des Vics, Éric Bernard.

Aidé de Charles-Antoine Morin et Ludovic Gauthier, Éloi Robert a ouvert le pointage en première période. Les Vics ont ensuite contenu leurs adversaires ontariens jusqu’au coup de sifflet final. Zachary Lapointe a réalisé 12 arrêts pour protéger son jeu blanc.

« Les deux équipes ont obtenu de bonnes occasions. Mais nos gars ont fait preuve de caractère et on a été capables de se sauver avec la victoire », se réjouit Bernard.

Il s’agit d’un deuxième championnat pour les Vics pee-wee AA cette saison, eux qui s’étaient aussi imposés à Longueuil en novembre dernier.

Toujours au niveau AA, notons que le Sting d’Ottawa, dirigé notamment par la légende des Sénateurs Daniel Alfredsson, s’est incliné devant les Kings en demi-finales.

Par ailleurs, les Vics de Yamaska/Missisquoi n’ont pas été en mesure d’atteindre leur objectif dans la classe AAA relève, soit une place dans le carré d’as. Montrant une fiche d’une victoire et deux défaites, les joueurs de François Lemieux ont plutôt été éliminés au terme du tour préliminaire.

La finale AAA relève a plutôt opposé les Junior Eagles de Boston et les Cascades élite de Drummond/Bois-Francs. L’équipe américaine a signé une victoire de 5-1 dimanche.

Les Rockies couronnés

On a également eu droit à une finale entièrement locale dans la classe B. Marqué tard en troisième période, le but de Christopher Dubuc a permis aux Rockies de Bromont blanchir les Valois d’Acton Vale au compte de 1-0. Les Rockies auraient sans doute gagné par une marge plus importante, n’eût été le brio du gardien Charles-Édouard Bond, qui a bloqué 35 lancers devant la cage valoise.

Malgré la déception associée à ce revers, Malik Jacques aura connu tout un tournoi, lui qui a dominé sa catégorie avec 11 points (dont sept buts) en quatre matchs.

Les Rockies de Bromont ont remporté une finale entièrement locale dans la classe B.

Le Tournoi pee-wee de Waterloo se poursuivra jusqu’au dimanche 27 janvier. Les équipes des catégories AAA, BB et A entreront en scène au cours des prochains jours.