L’Arsenal du Lac St-Louis (en blanc) a remporté les grands honneurs de la classe AAA dimanche soir.

Tournoi pee-wee de Waterloo: l’Arsenal couronnée dans la classe AAA

L’Arsenal du Lac St-Louis a conclu la 46e édition du Tournoi national de hockey pee-wee de Waterloo en enlevant les grands honneurs de la classe AAA dimanche soir. La formation montréalaise s’est imposé 5-2 contre les Rebels de Mississauga en finale.

« On a perdu (2-1) contre cette très belle équipe de Mississauga en ronde préliminaire, mais on a été capables d’apporter les ajustements nécessaires. On est sortis très forts en finale », s’est réjoui l’entraîneur-chef Luca Ciampini.

L’Arsenal a marqué trois fois en l’espace d’une minute en troisième période, portant ainsi un dur coup aux espoirs de leurs adversaires.

Marc-Alan Araujo Jr. a réussi un doublé pour les éventuels champions, tandis que Noah Cziment a récolté trois points (un but, deux passes).

Le titre de joueur par excellence de la catégorie AAA est toutefois revenu à un autre porte-couleur de l’Arsenal, soit Kingsley Solomon. « Il forme un excellent duo de centres avec Noah. Même s’il est un an plus jeune [que les autres] et plutôt petit, Kingsley joue comme s’il était beaucoup plus gros », a souligné coach Ciampini.

Le jeune Solomon a récolté 10 points, dont six buts, en six matchs à Waterloo.

Cette mouture de l’Arsenal peut compter sur un noyau qui a tout gagné au niveau AAA relève la saison dernière.

On devine aussi que les joueurs du Lac St-Louis sont attentifs aux conseils de leur entraîneur lors des moments cruciaux.

Maintenant âgé de 25 ans, Luca Ciampini a connu un passage fructueux dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il a notamment remporté la coupe Memorial avec les Mooseheads de Halifax en 2013.

Seule équipe de la région en finale dimanche, les Maroons pee-wee A ont mordu la poussière à domicile.

Ciampini côtoyait alors Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin, qui allaient ensuite devenir des vedettes dans la LNH.

Toujours dans la classe AAA, les Gouverneurs de l’école Massey-Vanier de Cowansville ont été éliminés par l’Intrépide de Gatineau samedi après-midi.

Un revers cruel pour les Maroons

Seule équipe de la région en finale dimanche, les Maroons pee-wee A de Waterloo/Valcourt ont mordu la poussière à domicile.

Félix Picotte a ouvert le pointage dès la deuxième minute du match, mais Édouard Beaudin a permis au Phoenix 4 de Sherbrooke de créer l’égalité lors du second vingt. Le but de Mathias Nolet a fait la différence en troisième période.

« On faisait du bon travail en désavantage numérique, mais Sherbrooke a profité d’un bond favorable. Un tir raté s’est retrouvé devant le filet et ils ont marqué », a raconté l’entraîneur-chef des Maroons, Frank Dubé.

« On est très fiers de nos gars, qui ont tout donné jusqu’à la fin. Après autant d’efforts, ils ne doivent pas être déçus. »

Le Husky de Cowansville et les Aigles de Granby ont perdu en demi-finale dimanche matin.

En début d’après-midi, les Voltigeurs de Drummondville se sont mesurés aux Sélections du Collège Français lors de la finale de la classe AA.

Mené par Krystopher Roy (trois buts, une passe), le club drummondvillois a signé une victoire de 6-2. Édouard Girard a réalisé 16 arrêts dans le camp gagnant.

L’édition 2020 du Tournoi de Waterloo a donc été très fructueuse pour l’organisation des Voltigeurs, qui avaient déjà été couronnés dans les catégories BB et B le 18 janvier.

Les Conquérants des Basses-Laurentides avaient aussi triomphé dans le AAA relève.