Les Cobras et les Panthères de Granby se sont affrontés en finale de la classe pee-wee B.

Tournoi Lévrard-Trudel: tout un show!

Le 40e tournoi atome/pee-wee Lévrard-Trudel a été un franc succès. Les quatre journées de tournoi où se sont affrontées 34 formations, atome et pee-wee, sur les glaces du centre sportif Léonard-Grondin, se sont terminées en laissant de beaux souvenirs aux joueurs en finale.

Pour le quarantième anniversaire, « on avait dit qu’on mettait surtout l’emphase sur les jeunes, explique France Morin, la présidente du tournoi. Pour les finales, on avait loué deux machines à boucane et un laser. J’avertissais les jeunes que j’étais pour fermer les lumières, mettre de la musique et que j’allais les présenter un par un sur la glace, puis qu’ils devaient attendre que j’aie nommé leur nom avant de sauter sur la glace et se rendre à la ligne bleue. Ils étaient tellement contents quand je leur disais ça ! »

Le projecteur utilisé pour les Inouk de Granby a également suivi les joueurs un par un durant toute l’ouverture des matchs de finale.

Les finales ont également été intéressantes samedi, alors que les meilleures équipes dans le A, le B et le C tant en atome qu’en pee-wee s’affrontaient.

« On a eu de très belles finales. On a eu quatre matchs sur six avec un différentiel de seulement un point. Ça s’est joué souvent dans les dernières minutes ou en prolongation. On est vraiment satisfait. Et les commentaires qu’on a eus des gens qui sont venus nous visiter sont très positifs. »

Elle s’est par ailleurs dite surprise d’avoir vu autant de spectateurs dans les estrades, un nombre qui lui semblait supérieur aux années passées.

Des trophées et un hommage

Durant la remise des médailles pour la finale pee-wee B, un bref hommage a été rendu à l’un des quatre fondateurs du tournoi Lévrard-Trudel, Yoland-Paul Ferland, qui s’est éteint le 21 décembre dernier. Une minute de silence a notamment été observée.

Le trophée de la classe pee-wee B porte d’ailleurs son nom. Le tournoi a été fondé en 1978 par M. Ferland, Lévrard Trudel, Marcel Guillemette et Jean-Claude Lacroix.

Outre les trophées remis aux équipes gagnantes, certaines équipes ont été récompensées pour leur discipline tant sur la glace qu’en dehors. 

« La discipline est importante. Je leur demande si la chambre était propre, et si oui je leur demande qu’elle soit comme ça à leur départ. Je leur demande d’être respectueux envers notre centre sportif et les équipements et le respect des adversaires sur la glace et des arbitres. Cette année, on a été obligé d’aller jusqu’au nombre de minutes de pénalités qu’ils ont eu durant le tournoi pour être capable de départager. Ils prennent ça au sérieux ! »

Ainsi, les Grizzlies de Brossard (pee-wee B) et les Aigles 4 de Saint-Jean (atome B) ont été les plus disciplinées de la compétition. Les meilleurs compteurs, gardiens et bénévoles adulte et junior ont aussi été récompensés.