La présidente du Tournoi Lévrard-Trudel, France Morin (à gauche), en compagnie de la présidente d’honneur de la 42e édition, Chantal Patry

Tournoi Lévrard-Trudel: des Ontariens et une équipe féminine pour la 42e édition

Le Tournoi atome/pee-wee Lévrard-Trudel continuera de rayonner bien au-delà de la Haute-Yamaska. Une équipe de l’Ontario sera à Granby dans le cadre de sa 42e édition, qui aura lieu du 27 décembre au 30 décembre prochain. Pour la deuxième fois de son histoire, le tournoi accueillera aussi une équipe féminine de niveau pee-wee.

La présidente du tournoi, France Morin, était bien fière d’annoncer que ses efforts pour attirer des équipes de l’extérieur ont porté fruit et qu’une équipe de Casselman, en Ontario, fera le voyage pour jouer sur les glaces du Centre sportif Léonard-Grondin.

«On a failli en avoir deux, mais les dirigeants de la seconde équipe (ontarienne) ont changé d’idée en apprenant qu’ils devraient remplir des formulaires d’autorisation pour jouer à notre tournoi provincial», a raconté Mme Morin.

Le Tournoi Lévrard-Trudel fera également une place aux hockeyeuses puisque les Stars de Granby se mesureront aux garçons. Évoluant habituellement dans la classe pee-wee A, les Stars seront reclassées dans le C pour l’occasion.

Pas de pee-wee A

Le tournoi accueillera cette année 32 équipes réparties dans les catégories atome A, B et C ainsi que pee-wee B et C. Du lot, le deux tiers des clubs proviennent de l’extérieur de Granby, avec notamment des représentants de Valleyfield, Drummondville et Trois-Rivières ainsi que plusieurs formations issues de Brome-Missisquoi.

Faute d’un nombre d’inscriptions suffisant, la classe pee-wee A a toutefois été rayée cette année.

«On a gardé les inscriptions ouvertes jusqu’à la toute fin, mais on a seulement eu deux confirmations et nous avons besoin d’au moins quatre équipes pour le tournoi», a précisé France Morin lors du lancement du tournoi, mardi soir au Cégep de Granby.

Bien que le Tournoi Lévrard-Trudel ait déjà accueilli plus d’une quarantaine d’équipes, sa popularité se maintient depuis quelques années, assure Mme Morin.

Souvenirs et cadeaux

Lorsqu’on lui demande ce qui fait la particularité du tournoi granbyen, sa présidente lance sans hésiter «l’accueil».

«Nous sommes assurément le tournoi provincial qui met le plus d’emphase sur l’accueil des joueurs. C’est unique un tournoi où le président se rend avant chaque partie dans le vestiaire pour rencontrer les joueurs et pour donner des cadeaux. On fait aussi un gros spectacle avec les finales.»

Conseiller municipal dédié aux dossiers sportifs à la Ville de Granby, Stéphane Giard estime aussi que cette facette permet aux jeunes joueurs de repartir avec des souvenirs indélébiles.

«On oublie parfois nos saisons, mais les souvenirs des tournois restent. On y vit toute sorte d’émotions», a-t-il souligné.

Par ailleurs, l’athlète de longue date et comptable Chantal Patry a été choisie comme présidente d’honneur de la 42e édition du tournoi.

«C’est un honneur pour moi. Je veux que tous les jeunes aient l’opportunité de participer à ce genre de compétition. À chaque fois qu’un jeune athlète s’améliore, c’est une petite victoire», a-t-elle affirmé.

Les Cobras pee-wee B de Granby auront l’honneur d’ouvrir officiellement le 27 décembre, à 17h, contre les Cougars de Saint-Constant. Les finales seront présentées le lundi 30 décembre.