J’ai eu beaucoup de plaisir à renouer avec mon ancien chum de hockey Daniel Bissonnette.

Tournoi de la Fondation du maire de Bromont (2e partie)

Comme je vous le mentionnais samedi dernier, je vais poursuivre cette semaine avec d’autres potins tirés de mes rencontres au Tournoi de la Fondation du maire de Bromont. Une journée tout simplement magnifique !

*****

Premièrement, je dois avouer que j’ai eu une très belle conversation avec l’ami René Coulombe (Pétroles Coulombe de Granby), qui pour les circonstances partageait la même voiturette que le copain Daniel Jetté, propriétaire du Golf des Lacs. On a jasé de hockey junior et de nombreux autres sujets passionnants. Sache que j’ai pris bonne note de tes propos, mon cher René !

*****

Puis, en début de soirée, j’ai revu avec plaisir mon ami Yves Deslongchamps, directeur général de la Ville de Farnham, qui était accompagné par le maire Patrick Melchior. Deux vraies bonnes personnes qui, assurément, auront beaucoup de plaisir à travailler ensemble ! 

*****

Après avoir passé une partie de la matinée et de l’après-midi à serrer des mains et à jaser avec des gens intéressants, la soirée allait me réserver une belle surprise, soit celle de revoir, après plusieurs années, mon vieux chum de hockey Daniel « The Bizz » Bissonnette. Dieu sait à quel point nous étions heureux de nous retrouver. Ma conjointe Geneviève, qui assistait à la scène, n’en revient toujours pas ! Ayant lui aussi pris une pause de hockey, ce gagnant de la Coupe Memorial avec nos défunts Prédateurs — il était alors assistant de l’entraîneur-chef Michel Therrien — travaille maintenant en comme chargé de projets pour la compagnie Lignco Sigma, spécialisée en marquage routier. Comme nous vivons dans un petit monde, j’étais ravi de lui apprendre qu’il travaillait pour une entreprise appartenant à une famille avec qui j’ai passé une grande partie de mon adolescence, soit celle de l’homme d’affaires Daniel Croteau, de Trois-Rivières Ouest. Les enfants de Daniel, Pascal et Dominic, maintenant gestionnaires de l’entité, étaient mes partenaires réguliers de golf aux compétitions « junior » de Golf-Mauricie !

*****

Dans la journée, j’ai aussi croisé Kevin Migué (Migué et Fournier, arpenteurs-géomètres), Jean-François Bélanger (Bémarex), Charles Désourdy et Charles-André Cantin (Bromont, montagne d’expériences), le notaire Charles-Antoine Robitaille, Marie Dubois (Sutton, agence immobilière), Guillaume Lambert (IGA Extra Marché Lambert), Réal Boucher (Dépanneur Carrefour 74), Denis Beauchamp (MRC Brome-Missisquoi), ainsi que mon bon ami Dave Williams. Ce dernier, en plus d’être homme d’affaires, est président du hockey mineur de Bromont. Étaient également présents Michel Groleau (MG Management), Christophe St-Pierre (Excavations St-Pierre et Tremblay), Normand Bourbonnais (C2MI), Boran Adams (Teledyne Dalsa), Yannick Sirois (LXSIM), Jean-Guy Larocqque (GE Aviation), Jean Déry (IBM), Pierre Loyer (Groupe Loyer Avocats), Marc Blanchette (RCGT), Tony Roberts (Shefford Investissements), le notaire David F. Ménard, Denis Lavallée (CDE Haut-Richelieu Yamaska), Pier-Luc Veilleux (Métro Plouffe), Jean Bédard (BFL Canada Services conseils), Lola Landes (Fondation BMP) et Gérald St-Pierre (Maisons Messier Estrie). Finalement, vous conviendrez qu’il serait pratiquement impensable de présenter un événement d’une telle ampleur sans la participation de généreux commanditaires. C’est ainsi que la Banque Nationale de Bromont, l’équipe de REMAX Robitaille-Tardif, le Centre national de cyclisme de Bromont, IGA Extra Marché Lambert, les Brasseurs West Shefford, Destination Le B, l’Edgar Hyperlodge, Eurovia Vinci, Volta Électrique, ainsi que la Ville de Bromont y ont contribué, tout comme une cinquantaine d’autres partenaires. 

Voici donc la raison pour laquelle les membres du comité organisateur me demandaient de remercier chaleureusement tout ce beau monde. 

Voilà qui est fait !

Bonne chance à mon amie Véronique Barbeau dans son nouveau défi à la commission scolaire du Val-des-Cerfs.

ON EN JASE AUTOUR D’UN BON CIGARE

Tout d’abord, permettez-moi de souhaiter bonne chance à mon amie la ravissante et grande sportive Véronique Barbeau, qui s’apprête à quitter la direction de l’école de La Chantignole de Bromont pour relever un nouveau défi. Elle vient tout juste d’être promue en tant que secrétaire générale de la commission scolaire du Val-des-Cerfs. 

Inutile de vous mentionner que cette femme brillante et remplie d’initiatives aura marqué l’histoire de notre communauté tout au long des cinq dernières années. Professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle fera, bien entendu, tout en son pouvoir pour assurer une transition efficace avec la nouvelle direction générale dont les rênes ont été confiées à Denis Hudon, un gestionnaire d’expérience avantageusement connu dans le réseau de l’éducation. Inutile de vous mentionner que je joins ma voix à ces milliers de jeunes que tu as côtoyés, ainsi qu’à leurs parents pour te dire, Véronique, un gros  MERCI pour toutes ces années passées avec nous et, surtout, bonne continuité dans la poursuite de ta carrière.

*****

Une des choses que j’aime dans la pratique du golf, c’est de faire la rencontre de gens intéressants. Puisque pour les besoins de cette chronique je dois ajouter des entrevues à mon travail à temps plein de papa d’un petit garçon de neuf ans et à mon horaire d’enseignant déjà chargé, je ne peux malheureusement pas jouer à des heures régulières ni penser le faire au sein d’un quatuor fixe. Parfois, il m’arrive donc de me présenter seul au club de golf, quand j’ai quelques heures de libres, et les préposés au départ en profitent pour me jumeler avec des gens vraiment intéressants. C’est ainsi qu’il y a 15 jours, j’ai eu le plaisir de jouer avec Raymond Thériault. La semaine dernière, j’ai formé un duo avec Mireille Barrière. Et dans un cas comme dans l’autre, j’ai passé une très belle journée ! Tout d’abord, Raymond, originaire de Saint-Quentin au Nouveau-Brunswick mais qui habite à West Brome, me disait qu’il ne jouait que depuis quatre ans. Pré-retraité malgré le fait qu’il a conservé quelques contrats dans le domaine de l’entretien ménager à vocation commerciale, il entend profiter des nombreuses belles journées de l’été pour jouer jusqu’à 75 rondes.

Quant à Mireille, ex-comptable agréée jadis à l’emploi de la Caisse de dépôt et placement du Québec, elle frappe la balle avec beaucoup d’aplomb, bien qu’elle en soit à ses premiers contacts avec le sport. Conjointe de l’ami Denis Lauzon — lui aussi comptable agréé ! — elle n’avait pas le choix de jouer au golf, Denis étant lui-même un excellent joueur. 

On lui souhaite donc d’attraper la piqûre, tout comme nous !