Gaétan Bégin est au cœur des 32 derniers Tournois de golf des gens d’affaires.

Tournoi de golf des gens d’affaires: une année record !

CHRONIQUE / Le Tournoi de golf des gens d’affaires, c’est un peu comme la « grand-messe » réunissant la majorité des entrepreneurs de la région. Un véritable happening. On y vient de partout, peu importe le domaine d’activité.

Comme dans tout bon événement d’envergure, votre humble serviteur y était ! J’en ai profité pour remplir mon calepin de
potins. En voici quelques-uns, juste pour vous.

*****

Tout d’abord, le comité d’accueil était composé de Gaétan Bégin et de Pauline Langelier (Club optimiste de Granby) qui eux, étaient secondés par Mario Lachance, Gilles Petit et Serge Picard du club de golf Waterloo, lieu où s’étaient donnés rendez-vous 292 golfeurs le mercredi
13 juin. 

Selon l’ami Gaétan Bégin, impliqué dans l’événement depuis 32 ans, celui de cette année revêtait un caractère particulier. « Écoute, ça fait plus de 30 ans que je m’occupe du tournoi et je n’ai jamais rien vu de tel. Imagine, ce soir (mercredi soir), nous serons plus de 350 au souper ! C’est définitivement une année record ! », disait-il, quelques minutes seulement avant le départ. 

*****

En 1996, alors que j’agissais comme recruteur avec les Mooseheads de Halifax, notre DG Clément Jodoin, à la suite de ma recommandation, avait sélectionné l’attaquant Alex Tanguay lors du repêchage de la LHJMQ. Alex ne nous a jamais déçus, devenant même l’un de nos « joueurs de concession » en compagnie du gardien Jean-Sébastien Giguère. 

Vingt ans plus tard, j’ai trouvé son sosie en l’homme d’affaires Bruno Chrétien, associé chez Raymond Chabot Grant Thornton de Granby. 

Sympathique, intelligent, dynamique et très impliqué dans sa communauté, le conjoint de Nancy Gauthier est, lui aussi, un des «joueurs de concession» chez nos gens d’affaires. 

Quand on l’a recruté pour qu’il devienne le président du comité organisateur du tournoi, on savait que le travail allait être bien fait. Extrêmement bien fait.

Bref, mon ami Bruno : un gros merci pour cette journée formidable !

*****

La présidence d’honneur de l’événement a, quant à elle, été confiée à Richard Naud, de la firme Allaire et Gince, et l’encan crié a été animé par l’ex-joueur du Canadien Yvon Lambert, une sommité en la matière.

On ne contestera jamais le sentiment d’appartenance des anciens Glorieux, mais l’ex-numéro 11 a tout même poussé un peu fort en prédisant une saison de 30 buts à l’ailier Artturi Lekhonen. Faudrait rester un peu réaliste, n’est-ce pas ?

*****

En ce qui me concerne, on m’avait inséré au sein d’un quatuor formé de personnes œuvrant pour le compte du Centre d’aide aux entreprises de la Haute-Yamaska et région, soit par sa directrice générale Isabelle Brochu, qui pour les circonstances, était accompagnée de ses analystes financiers Danie Hallée et André Blouin. Quelle belle journée j’ai passée avec ces gens d’une très grande classe !  

*****

Cordonnier mal chaussé ! Le président d’Alarme JP Com, le jovial José Plouffe avait peut-être oublié d’ajuster l’alarme de son réveille-matin, car il est arrivé sur le parcours avec plus d’une heure de retard. D’ailleurs, ce n’est pas pour l’excuser, mais j’apprenais durant la soirée que mon ami José s’était tout d’abord présenté au Granby St-Paul pour participer au tournoi…  

*****

Si le vénérable Laurent-Guy Morin, ex-directeur de la Banque Nationale de Granby, s’occupait du concours de précision au trou no 3, certains représentants de votre quotidien préféré, dont Marie-Josée Mercier et Michael Gingras, faisaient déguster des produits provenant chez Tite Frette, une entreprise brassicole nouvellement installée rue Notre-Dame, à Granby. 

*****

L’ami Éric Archambault, de Voyage à tout prix, vient de réaliser un coup de maître en mettant sur le marché un séjour d’une semaine au Jewell Runaway Bay, un complexe 4 étoiles, situé entre Montego Bay et Ochio Rios en Jamaïque, et ce, pour seulement 1295 $ par personne, rondes de golf illimitées. Ce voyage, prévu pour la semaine du 28 octobre, se vend normalement 1995 $. Comme il le dit si bien: « Ça va partir vite ! »

*****

Martin Bélair, du Pub St-Ambroise, m’a enfin présenté sa conjointe, Stéphanie Périgny, copropriétaire du Maître Glacier de Bromont. Il était temps !

*****

Étaient également présents au tournoi les Vincent Coderre, Martin Pelletier, Martin Chagnon, Steve Crook, Ben Dubé, Jimmy Dubé, Luc Lasnier, Claude Dupuis, Samuel Choinière, Didier Grondin, Jean-Samuel Ménard, Simon Daigle, Jocelyn Paquette, Gilles Paquette, Christian Cloutier, Philippe Rainville, Manon Lapalme, Denis Lachapelle, Julien Paradis, Mario Rodrigue, Réjean Viens, Kevin Rousseau, Katherine Scott, Michel Tétreault, Jonathan Mailloux, Jessika Bernard, Joëlle Francoeur et Martin Roy, pour ne nommer que ceux-là ! 

Un trou d’un coup pour le maire de Bedford, Yves Lévesque !

ON EN JASE AUTOUR D’UN BON CIGARE

Repêchage du Canadien : des transactions et des choix judicieux, c’est un MUST !  Sinon, prions Saint Jude ! 

Au moment où vous lirez ces lignes, la première ronde de la séance de sélection 2018 de la LNH sera déjà chose du passé. Heure de tombée hâtive oblige, je ne peux pas commenter les toutes dernières tractations entourant le Canadien.

Mais comment je connais très bien le phénomène et pour avoir conversé avec quelques intimes qui gravitent autour du Tricolore, je peux néanmoins vous dévoiler une chose sans trop me tromper: le «fameux plan» de Marc Bergevin consiste à ce que son club repêche, évidemment, à toutes les rondes. Mais avec l’énorme banque de choix qu’il possède (dont de mémoire, quatre en 2e ronde), il devrait en profiter pour effectuer quelques transactions judicieuses dans lesquelles seraient inclus certains de ces choix. 

Dès lors, le CH pourrait passer d’une équipe de bas de classement à une équipe de milieu de peloton, et ce, en l’espace de quelques heures seulement, car l’avenir c’est maintenant, étant donné que le club ne va nulle part.   

Par contre, en ce qui a trait au futur de l’équipe, les sélections de samedi matin sont d’une grande importance. Voilà la raison pour laquelle Trevor Timmins et ses ouailles ne peuvent manquer leur coup et doivent effectuer un repêchage aussi bon, sinon meilleur qu’en 2007. Année où trois de leurs choix avaient eu pour nom Ryan McDonagh, Max Pacioretty et P.K. Subban.

Mais si on se fie à leur feuille de route depuis ce temps nous, partisans, sommes mieux de prier Saint Jude, le patron des causes désespérées…  

*****

Finalement, félicitations au maire de Bedford, Yves Lévesque (à ne pas confondre avec son homologue de Trois-Rivières portant le même nom !), qui a réussi son premier trou d’un coup au début du mois, lors du Tournoi de golf de la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi.

Mes espions me soulignent que l’exploit a été réalisé sur le trou no 6, une normale 3 de 148 verges, à l’aide d’un fer no 7. 

En ce qui a trait au tournoi comme tel, on me dit qu’il affichait complet encore une fois cette année en accueillant 144 golfeurs sur le parcours de Farnham et 180 convives lors de la soirée.  

Bravo au comité organisateur chapeauté par la directrice générale Mélanie Gobeille.