Tommy Lapierre en a fait voir de toutes les couleurs aux joueurs du Métal Perreault.

Tommy Lapierre s'éclate, les Bisons l'emportent

Tommy Lapierre a marqué cinq buts et les Bisons ont mis fin à une série de deux défaites lorsqu’ils ont vaincu le Métal Perreault de Donnacona 10-6 samedi soir au centre sportif Léonard-Grondin.

La veille, les Bisons s’étaient inclinés 9-4 à Plessisville. Et on a senti dès le départ, samedi, qu’ils n’avaient pas envie de compléter le week-end avec deux revers.

En avance 6-1 après 12 minutes en deuxième période, les Bisons ont toutefois connu une importante baisse de régime en seconde moitié de match, ce qui a néanmoins fait en sorte de remettre du piquant dans l’affrontement.

«Il y a des soirs comme ça où tout ce que tu touches se transforme en or, a expliqué Lapierre, qui compte maintenant neuf buts à sa fiche. Je le sentais et, à un moment donné, tout ce que je voulais était de mettre la rondelle sur le filet.»

Lapierre, qui ne se souvenait pas d’avoir connu un autre match de cinq buts, a ajouté que les Bisons n’avaient pas le choix de revenir en force, surtout devant leurs partisans.

«Deux défaites de suite, ce n’est pas la fin du monde mais, dans un calendrier de 22 matchs, c’est quand même beaucoup. Il n’était pas question d’en échapper une autre. Ça, c’était clair pour tout le monde.»

Avec cinq passes, Vincent Senez-Allaire a aussi connu une excellente soirée. Avec deux buts et deux passes, Charles Power n’a pas été en reste non plus. Maxime Guyon et Samuel Deslandes (ils ont ajouté une passe chacun) et le nouveau venu Steve Lazure-Martin ont complété.

On sait peu de choses au sujet de ce Lazure-Martin, sinon qu’il a déjà joué dans la Ligue senior Richelieu. Il peut aussi se battre et il l’a d’ailleurs démontré samedi.

Maxime Plante et Deven Saint-Hilaire, avec un but et deux passes chacun, ainsi que David Richard, avec deux buts, ont été les meilleurs du Métal Perreault.

Les Bisons ont lancé 53 fois sur Hubert Morin alors que le Métal Perreault a mis Paul Bourbeau Jr à l'épreuve en 38 occasions.

Jonathan Fortier et Jean-François Lafrance, qui viennent tous les deux de Bedford, se sont livré deux combats.

Jonathan Bouchard, Chistopher Saurette et David Marcotte manquaient à l’appel dans le camp des Bisons.

Un peu plus de 700 spectateurs, qui n’ont pas craint de ressortir de la maison après le défilé du père Noël, ont assisté au match.

David Lapierre agacé

David Lapierre a toujours été un entraîneur exigeant. Et on a senti qu’il n’avait pas apprécié que ses joueurs redonnent espoir aux visiteurs de Donnacona en deuxième moitié de match. Il a tout de même préféré insister sur le bon départ qu’a connu son équipe.

«Comme on dit, les gars sont sortis forts et c’était important qu’ils le fassent à la suite de la défaite à Plessisville, a-t-il souligné. On n’a pas été capables de garder le même rythme pendant trois périodes, ça m’a agacé, mais il faut donner crédit au Métal Perreault, qui n’a jamais lâché. Je pense tout de même que nos partisans ont eu droit à un bon spectacle.»

Les Bisons (6-2) disputeront deux matchs sur la route le week-end prochain. Après avoir rendu visite au Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine samedi, ils s’arrêteront à Donnacona le lendemain.