Tiger Woods a terminé à +4, à quatre coups du seuil de qualification.

Tiger Woods exclu des rondes du week-end

Justin Rose a calé un roulé de 10 pieds pour un oiselet au 18e trou et sa ronde de 71 (-1) lui a permis de prendre une avance d'un coup au sommet du tableau des meneurs, vendredi, à l'Omnium Farmers Insurance.
Rose sera l'une des rares têtes d'affiche à jouer ce week-end à Torrey Pines.
Tiger Woods n'a pas été en mesure de respecter le seuil de qualification à son premier tournoi de la PGA en 17 mois. Encore plus étonnant, Jason Day, golfeur no 1 au monde, et Dustin Johnson, joueur de l'année sur le circuit en 2016, ont subi le même sort.
Rickie Fowler a aussi vu son tournoi prendre fin prématurément.
Rose a fait fi de deux bogueys consécutifs sur le neuf de retour sur le parcours Sud et son oiselet au dernier trou lui a permis de passer à -8, un coup devant Brandt Snedeker (69) et Adam Hadwin (71), d'Abbotsford en Colombie-Britannique. Hadwin a joué une ronde de 59 la semaine dernière dans le désert de la Californie.
Woods n'a jamais trouvé son rythme après avoir amorcé sa ronde avec un oiselet. Il s'est contenté d'un 72, la normale sur le parcours Nord, et il n'a pas respecté le seuil de qualification pour une première fois en carrière à Torrey Pines.
« Je n'ai pas réussi suffisamment d'oiselets », a simplement expliqué Woods.
Il était de retour à la compétition après la plus longue absence de sa carrière, lui qui a dû subir deux opérations au dos. Son dernier tournoi de la PGA remontait à août 2015.
C'est la troisième fois de suite que Woods est incapable de jouer les 72 trous sur le parcours où il a signé huit victoires. Il avait été retranché après 54 trous en 2014 et avait dû déclarer forfait après 11 trous en raison de douleur au dos en 2015.
Les attentes étaient différentes cette fois, sauf pour Woods.
« C'est frustrant de ne pas avoir l'occasion de gagner un tournoi », a-t-il dit.
Il a terminé à +4, à quatre coups du seuil de qualification.