Dominic Thiem (notre photo) a défait Novak Djokovic en trois manches en quarts de finale à Roland-Garros, mercredi.

Thiem surclasse Djokovic à Roland-Garros

La défense de titre de Novak Djokovic aux Internationaux de France a pris fin avec une surprenante défaite de 7-6 (5), 6-3, 6-0 aux mains de l'Autrichien Dominic Thiem, en quarts de finale.
Il y a un an, le Serbe était devenu le premier tennisman en près de 50 ans à remporter un quatrième tournoi majeur consécutif en plus de compléter son Grand Chelem en mettant la main sur Roland-Garros. Mais son jeu a dépéri considérablement depuis, si bien qu'il a maintenant disputé les quatre derniers tournois majeurs sans en remporter un.
« C'est un fait que je ne joue pas du tout mon meilleur tennis, a admis Djokovic. Ce sont de toutes nouvelles sensations pour moi. »
Mercredi, par grands vents sur le court Suzanne-Lenglen, Djokovic a été déclassé sur tous les points, bien avant cette troisième manche de 20 minutes, au cours de laquelle il n'a gagné que huit des 34 échanges. C'est seulement la deuxième fois que Djokovic perd le set final par un score de 6-0 en 937 duels sur le circuit de l'ATP.
« Ça n'allait pas pour moi aujourd'hui », a-t-il laissé tomber en soupirant.
Il a bousillé deux balles de manches en début de match et au bout du compte, il a commis près du double de fautes directes, 35, que de coups gagnants, 18. Reconnu pour son excellent jeu de pied et sa couverture du court, la tête de série no 2 a souvent perdu pied, perdant même sa raquette en début de deuxième set.
« En somme, ça s'est décidé au premier set, je pense », a ajouté Djokovic.
Avant ce duel, le Serbe avait battu Thiem, sixième tête de série, dans leurs cinq affrontements précédents - dont en demi-finales à Paris en 2016 -, enlevant 11 manches sur 12.
« C'est incroyable pour moi, a affirmé Thiem. De le battre pour la première fois en quarts des Internationaux de France est un rêve. »
Cette défaite met un terme à la séquence record de six participations en demi-finales à Roland-Garros pour Djokovic. Et elle signifie que sa chute, amorcée il y a un an, se poursuit toujours.
Thiem n'aura assurément pas une demi-finale aussi facile à disputer, puisqu'il se frottera à Rafael Nadal.
Nadal a atteint les demi-finales du tournoi parisien pour une 10e fois - un record - quand l'Espagnol classé 20e Pablo Carreno Busta s'est retiré en début de deuxième manche en raison d'une blessure à un muscle abdominal qui a commencé à l'embêter dans le huitième jeu de la première manche.
Carreno Busta a renoncé avec Nadal en avant 6-2, 2-0.
Nadal n'a perdu que 22 jeux jusqu'ici dans le tournoi, le plus petit nombre jusqu'à l'une de ses 26 demi-finales en tournois du Grand Chelem.
Murray et Wawrinka ont rendez-vous
Dans l'autre portion du tableau, le champion de l'édition 2015, le Suisse Stanislas Wawrinka, a atteint les demi-finales d'un troisième tournoi majeur d'affilée quand il a eu raison du Croate classé septième Marin Cilic 6-3, 6-3, 6-1.
Dans l'autre portion de tableau, ce sont le favori Andy Murray et la troisième tête de série Stanislas Wawrinka qui auront rendez-vous en demi-finale.
Murray a comblé un retard d'un manche pour montrer la sortie au Japonais classé huitième Kei Nishikori 2-6, 6-1, 7-6 (0), 6-1.
Il s'agit d'une neuvième victoire en 11 confrontations contre Nishikori pour Murray.
Wawrinka, champion 2015, n'a de son côté eu besoin que de trois sets pour disposer du Croate Marin Cilic, tête de série no 7, 6-3, 6-3, 6-1.
Le Suisse n'a toujours pas perdu une manche dans ce tournoi.
Simona Halep
Dames: Halep et Pliskova dans le carré d'as
Tirant de l'arrière par une manche et deux bris en quarts de finale des Internationaux de France et à un jeu d'être éliminée, Simona Halep n'était pas très optimiste pendant le changement de côté juste avant que son adversaire, Elina Svitolina, ne serve pour le match.
« Je me suis dit : "Ce match-là est perdu. C'est terminé", s'est rappelé la Roumaine. Et je me suis soudainement sentie plus détendue, peut-être parce que je croyais que c'était terminé. »
Ça a fonctionné. La troisième tête de série a comblé tout ce retard pour vaincre l'Ukrainienne classée cinquième 3-6, 7-6 (6), 6-0, sauvant même une balle de match en route vers les demi-finales de Roland-Garros pour la deuxième fois.
Finaliste en 2014, Halep accusait un retard de 1-5 dans la deuxième manche, en plus de devoir sauver une balle de match avec Svitolina en avance 6-5 dans le bris d'égalité du deuxième set.
Ce n'est que lus tard qu'elle a réalisé, en regardant son fil Twitter, à quel point elle se trouvait alors dans le pétrin.
« Je n'ai pas réalisé pendant le match qu'il s'agissait d'une balle de match pour elle, a-t-elle noté. C'était mieux comme ça, en fait. »
Jeudi, elle affrontera la deuxième tête de série, la Tchèque Karolina Pliskova, tombeuse de la Française classée 28e Carolina Garcia 7-6 (3), 6-4. 
À l'enjeu : le premier rang mondial. Si Pliskova atteint la finale, elle devancera l'Allemande Angelique Kerber, éliminée dès le premier tour, au sommet. Si Halep gagne, elle devra aussi gagner le tournoi pour devenir no 1.