Steve Bernier, auteur de six victoires cette saison, a mis la main sur son deuxième championnat consécutif en modifié.

Steve Bernier officiellement couronné

« Remporter deux championnats de suite à Granby, ça me rend très fier. Mais vous savez, il n’y a pas de formule magique, il n’y a qu’une seule raison qui explique mes succès : le travail. »

L’air épuisé, Steve Bernier semblait ému, vendredi soir, lorsqu’il a répondu aux questions de l’annonceur Anthony Marcotte après que son titre en modifié ait été confirmé. Si le Maskoutain n’avait qu’à prendre le départ de la finale après avoir survolé sa qualification pour sabrer le champagne, il a néanmoins animé l’épreuve de 50 tours en chauffant David Hébert pendant un bout.

Hébert a signé sa quatrième victoire de la saison, non sans avoir remporté sa qualification lui aussi. Non, il ne pouvait en faire plus. Il termine 48 points derrière Bernier, qui s’est finalement classé quatrième vendredi.

« On a essayé de faire kidnapper Steve afin qu’il ne puisse pas se présenter à l’Autodrome, mais ça n’a pas fonctionné, a lancé Hébert en riant. Je le félicite pour son championnat. »

Hébert, déjà champion au RPM Speedway, pourrait aussi être couronné à l’Autodrome Drummond samedi.

« Je suis satisfait de ma saison, c’est certain. À Granby, quelques malchances survenues au cours des dernières semaines ont fait mal. Mais je n’enlève rien à Steve. »

François Bernier, qui finit troisième au championnat, s’est classé deuxième vendredi et Mario Clair, troisième. Yan Bussière a complété le top 5.

Mais revenons à Steve Bernier, qui a connu une autre saison exceptionnelle, marquée de six victoires, dont cinq de suite.

« On a fait un gros pari en optant pour le W16 cette saison et on ne savait trop à quoi s’attendre. Mais on a passé nos soirées dans le garage et ça a payé. Je remercie ma gang pour toutes ces heures passées entre quatre murs cet été. Et merci à mes commanditaires. Car sans un bon budget, tu ne gagnes pas en modifié. »

Bernier a eu aussi une bonne pensée pour ses parents, « qui sont toujours là », et sa conjointe, « qui ne me voit pas souvent ».

Les amateurs, au nombre de plus de 3000, ont salué le championnat de Bernier.

Martin Pelletier a remporté le titre de recrue de l’année en modifié.

La finale a été marquée par quelques neutralisations, dont une survenue après que Maxime Plante ait été victime d’un accident majeur. Sa voiture a pris feu mais le jeune pilote, au moins, n’a pas été blessé.

Sportsman : Alex Lajoie célèbre

Au terme d’une finale de 45 tours, Alex Lajoie a quant à lui été sacré champion en sportsman. La quatrième place qu’il a obtenue a été suffisante afin qu’il devance Patrick Picotin, malheureux neuvième vendredi, au classement.

« Ça a été une longue semaine, une semaine stressante, a dit le pilote de Saint-Damase, natif d’Acton Vale. Quand je me suis levé, ce matin, je souhaitais tellement qu’il y ait des courses, que la pluie ne vienne pas gâcher la journée. Ce soir, je suis heureux ! »

Malgré ses succès, Lajoie a garanti qu’il sera à nouveau en sportsman la saison prochaine.

« J’ai gagné deux courses cette saison. Je suis content, mais j’aurais aimé dominer encore plus. J’ai encore des choses à apprendre. »

Moïse Pagé s’est sauvé avec sa troisième victoire de la saison vendredi.

Félix Roy, 14 ans, a été décoré du titre de recrue de l’année en sportsman.

Sport compact : Cournoyer s’approche du titre

En début de soirée, le Longueuillois Jérémie Goyette a mis la main sur la victoire en sport compact, seule catégorie où le championnat ne se décidait pas vendredi.

Au classement, Claude Cournoyer, quatrième vendredi, est toujours en tête, mais sa priorité sur Danick Sylvestre a été réduite à 13 points après que le pilote d’Ange-Gardien ait terminé deuxième lors de la finale de 20 tours.

La finale de 30 tours chez les pro-stock, qui allait déterminer le champion de la saison, venait tout juste de se mettre en branle au moment d'écrire ces lignes.

La visite des gros blocs de la série Super DIRTcar viendra mettre un terme à la saison à l’Autodrome vendredi prochain.