Paul Bourbeau Jr a bloqué une cinquantaine de lancers face au Formule Fitness samedi soir.

Soir de première réussi pour les Bisons

Les joueurs des Bisons ont fait ce qu’ils avaient à faire pour se faire aimer des amateurs de hockey de Granby samedi soir au centre sportif Léonard-Grondin.

Devant 1204 spectateurs, à l’occasion de leur match d’ouverture local, les Bisons l’ont emporté 7-3 face au Formule Fitness de Bécancour, qu’ils avaient aussi vaincu 6-2 la veille dans le Centre-du-Québec. Après avoir remporté leurs quatre rencontres préparatoires, les hommes de David Lapierre sont invaincus (2-0) depuis que ça compte pour vrai.

Le premier but de l’histoire des Bisons à Granby a été l’œuvre de Samuel Deslandes, qui a fait mouche dès la 39e seconde. Deslandes­ a terminé la soirée avec deux buts et une passe et n’a pas volé la première étoile qu’il a obtenue.

« J’étais bien posté dans l’enclave et j’en ai profité, a-t-il expliqué. Je n’ai pas vraiment pensé à ça quand j’ai marqué, mais c’est l’fun de savoir que j’ai inscrit notre premier but à vie à domicile. »

Marc-André Levasseur a aussi réussi deux buts et une passe. Jason Crack, lui, a amassé un but et deux passes. Patrice Demuy (il a ajouté une mention d’aide) et Maxime Guyon, sur un tir de pénalité en troisième période, ont complété.

« Les gens de Granby ont répondu à notre invitation et il fallait leur donner un bon match », a mentionné Demuy qui, comme Guyon, tente toujours en parallèle de se tailler un poste dans la Ligue nord-américaine, le premier à Laval et le second à Rivière-du-Loup.

Devant le filet, Paul Bourbeau Jr a bloqué une cinquantaine de rondelles.

« Je veux vraiment connaître une bonne saison, a insisté celui qui effectue un retour dans l’organisation. La qualité de l’équipe, le merveilleux support des amateurs d’ici, tout ça est très, très motivant. »

Encore un des joueurs les plus applaudis lors de la présentation d’avant-match, Christopher Saurette s’est plus que bien tiré d’affaire les deux fois qu’il a jeté les gants devant l’énorme Martin Trempe.

De belles retrouvailles

David Lapierre avait le sourire facile lorsqu’il a rencontré les médias. Ses joueurs venaient de disputer un bon match et ses retrouvailles avec le public granbyen ont été couronnées de succès.

« J’ai revécu de beaux moments ce soir, a-t-il dit. L’aréna a vibré comme je l’ai vu plusieurs fois vibrer alors que j’étais derrière le banc des Inouk. Clairement, les gens sont prêts à nous donner une chance et nous allons travailler fort afin de ne pas les décevoir. »

Comme la veille à Bécancour, Lapierre a apprécié l’effort.

« Les gars étaient là pour jouer au hockey, on l’a vu en partant. Ils ont bien bougé la rondelle, ils ont imposé leur présence et lorsque le Formule Fitness a tenté de nous intimider, on a répondu. Je suis très satisfait. »

Oui, les Bisons ont fait ce qu’il fallait pour se faire aimer. Dommage que leur prochain match local ne soit présenté que dans… trois semaines. Mais le hockey senior, c’est ça. En attendant, ils seront à Plessisville samedi prochain.