Les Inouk souriaient à belles dents à la suite de leur triomphe.

Soccer intérieur: les Inouk couronnées à Victoriaville

Les Inouk du soccer intérieur féminin ont fait face à passablement d’adversité au cours de la saison. Qu’à cela ne tienne, elles ont été couronnées championnes de la conférence Nord-Est du Réseau du sport étudiant du Québec en fin de semaine au complexe sportif Promutuel de Victoriaville.

Après avoir été l’équipe numéro un de leur conférence en saison régulière en vertu d’un dossier de six victoires, une défaite et un verdict nul, les joueuses de Yan Perreault ont remporté leurs deux matchs du tournoi éliminatoire afin de se sauver avec le titre québécois. Elles ont vaincu les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy 2-1 en demi-finale avant de disposer des Voltigeurs de Drummondville par le même score lors du match ultime.

Si elles ont commencé la saison à neuf joueuses, les Inouk l’ont terminée avec le minimum de sept, ce qui a passablement compliqué la tâche de l’entraîneur, et ce qui a demandé des sacrifices aux athlètes restantes. La perte dès le début de la campagne de Laurence Levasseur, meilleure marqueuse du circuit au cours des deux campagnes précédentes, a fait craindre le pire à la troupe granbyenne.

La gardienne et capitaine Lara Bujold a cependant pris les choses en mains, elle qui n’a accordé que six buts au total au cours du calendrier régulier.

« Nous pouvons être fières de ce que nous avons accompli !, a expliqué Bujold. Encore en fin de semaine, trois des filles étaient blessées. Cette victoire, c’est celle de la persévérance. »

En finale, les Inouk ont eu le meilleur sur les Voltigeurs, la seule équipe qui était parvenue à les battre en saison régulière. Mahée Savard a réussi les deux buts des championnes, dont le dernier inscrit dans la dernière minute du match. Encore une fois, Bujold a su tirer son épingle du jeu devant son filet.

Toujours à Victoriaville, les Inouk du soccer intérieur masculin, eux, ont perdu leurs deux matchs au championnat de conférence. Les joueurs de Robert Kmec avaient auparavant remporté trois de neuf rencontres du calendrier régulier.