Le jeune skieur de Lac-Brome, Charl-Robèr Lisé-Coderre, prendra part au Championnat de l’État du Vermont qui sera disputé au début de mars à la station de ski Stratton.

Ski alpin: Lisé-Coderre ira au Championnat du Vermont

Les récentes bonnes performances sur les pentes du jeune skieur de Lac-Brome Charl-Robèr Lisé-Coderre lui ont permis de décrocher une place au Championnat de l’État du Vermont, qui sera disputé au début de mars à la station de ski Stratton.

L’ensemble des meilleurs skieurs de l’État voisin du Québec participera à cette compétition relevée qui s’étirera sur une période de cinq jours. Âgé de 13 ans, Lisé-Coderre défendra les couleurs de la Burke Mountain Academy, cette célèbre institution du monde du ski alpin où il s’entraîne à temps plein cette saison.

«Cette épreuve est la première étape qui sert de qualification en vue des Championnats de l’Est des États-Unis, puis des Championnats nord-américains (les Can-Am) ensuite», explique au téléphone son père, Joslin Coderre, en l’absence de Charl-Robèr, qui profitait d’une journée de congé... pour skier avec des amis à Bromont.

Le jeune homme espère répéter sa performance d’il y a une semaine alors qu’il avait obtenu la première place en slalom à la station de ski Mad River, dans le nord du Vermont. Le Bromois avait alors eu le meilleur sur plus de 75 coureurs lors de cette épreuve du North Vermont Council.

Cette saison, son objectif est d’ailleurs de retourner aux Championnats nord-américains des moins de 16 ans où il avait impressionné l’an dernier en brillant en slalom géant et en terminant quatrième au cumulatif. Du haut de ses 12 ans, il avait été le meilleur Canadien à Sugarloaf, dans le Maine, ce qui lui avait aussi valu le titre de recrue par excellence.



Le Vermont au lieu du Québec

Auparavant membre de l’équipe de compétition de la station Owl’s Head, Lisé-Coderre a joint les rangs de la prestigieuse Burke Mountain Academy (BMA) cet automne.

Située au Vermont, à environ 1h30 de route de Granby, la BMA a produit pas moins d’une trentaine d’athlètes olympiques en ski alpin et en ski de fond au fil des ans, dont nulle autre que l’Américaine Mikaela Shiffrin, qui est en voie de battre des records en Coupe du monde à l’âge de seulement 23 ans.

Charl-Robèr avait déjà pris part à plusieurs camps de l’académie sportive, dont trois l’été dernier en France, dans l’Oregon et au Colorado, dans le passé, mais ce n’est qu’au début de la saison qu’il a finalement fait le saut au sud de la frontière. «Charl-Robèr détient un talent exceptionnel dans plusieurs sports, dont le ski alpin, et nous voulions lui offrir la possibilité de s’entraîner et de se comparer avec les meilleurs. Membre du club de Owl’s Head depuis ses 6 ans, il dominait ses pairs et nous voulions le meilleur endroit pour le développer», précise sa mère, Isabelle Lisé.

Tout en poursuivant ses études secondaires à distance à l’école Wilfrid-Léger de Waterloo, le jeune Lisé-Coderre s’entraîne présentement six demi-journées par semaine sur la Burke Mountain. Il fait souvent l’aller-retour avec son père et dort parfois sur place, comme les pensionnaires réguliers de l’école vermontoise. «Ils ont modifié de façon importante sa façon de skier. Il a commencé tranquillement avec des 3e et 4e places en décembre et en janvier, mais il semble avoir trouvé ses repères. Il est vraiment bien encadré là-bas et il récolte des dividendes», résume son père Joslin.

Aux côtés de son modèle

Nouvelle montagne, nouveau groupe d’entraîneurs et nouvelle langue, Charl-Robèr n’a pas choisi la route de la facilité pour perfectionner son art, mais il peut compter sur place sur l’un de ses modèles. Le Granbyen Raphaël Lessard, l’un des beaux espoirs du Québec en ski alpin, vit en effet dans le petit pensionnat du Vermont depuis déjà quelques années.

En plus d’avoir décroché quatre podiums au Québec cette saison, dont une médaille d’or en slalom au Mont Saint-Sauveur, le skieur de 17 ans a participé à plusieurs courses en France et en Suisse en prévision des Mondiaux juniors qui auront lieu du 18 au 27 février à Val di Fissa, en Italie. «Ils sont rendus cinq Québécois à s’entraîner là-bas (à la BMA), dont deux de la région. Raphaël a tracé le chemin et c’est vraiment inspirant de le voir aller. C’est le modèle de Charl-Robèr et il est content de pouvoir le côtoyer», raconte Joslin Coderre.

Selon Christine Booker, la nouvelle entraîneuse de Charl-Robèr, qui ne cache pas ses ambitions olympiques, celui-ci n’a pas à s’inquiéter. Il possède tous les atouts pour suivre les traces de son idole. «Charl-Robèr est dévoué à son sport. Il fait preuve de beaucoup de maturité. C'est un skieur intelligent, ouvert à faire progresser sa technique et il est très discipliné. Il veut devenir le meilleur et il est toujours en mode progression. Il apprend rapidement. Je suis entraîneuse de ski depuis près de 30 ans et je peux certainement affirmer que Charl-Robèr est un jeune exceptionnel pour son âge», conclut-elle.