Charl-Robèr Lisée-Coderre lors d’une compétition provinciale tenue récemment au mont Orford.

Ski alpin: Lisé-Coderre avec l’équipe du Québec

Âgé d’à peine 12 ans, Charl-Robèr Lisé-Coderre a récemment appris qu’il était sélectionné par l’équipe masculine de ski alpin du Québec en vue d’une compétition nord-américaine tenue fin mars à la station de ski Sugarloaf, dans l’État du Maine. Le Bromois sera alors le plus jeune skieur de la catégorie U-14.

« Pour moi, l’âge ce n’est pas important. Même si je suis le plus jeune, nous sommes tous dans la même catégorie, alors il faut se battre au même niveau », souligne-t-il.

Les meilleurs skieurs du Canada et des États-Unis seront présents à cette compétition, qui s’échelonnera sur une période de cinq jours. Quinze skieurs forment l’équipe québécoise.

Les récentes performances de Charl-Robèr en slalom, en slalom géant et en super-G lui ont permis de mériter cette place avec la formation provinciale.

Il a notamment décroché une médaille d’argent lors d’une compétition s’étant déroulée à la station de Jay Peak, au Vermont. Les conditions de descente étaient particulièrement exigeantes en raison de la glace présente sur la piste. Peu importe, Lisé-Coderre a littéralement avalé le parcours tout au long de la journée, prenant le second rang derrière Maximilien Boder, un athlète de la Green Montain Vermont Academy.

Charl-Robèr a malheureusement perdu son grand-père récemment. Il devait également composer avec une blessure au dos qui restreignait ses mouvements. Malgré tout, il a su remporter un titre parmi les meilleurs skieurs en obtenant une place auprès de l’élite « CanAm ».

Beaucoup de travail
Ses entraîneurs le décrivent comme un travailleur acharné, un skieur « intelligent » capable de maximiser sa vitesse sans se mettre en danger.

« Ses périodes d’entraînement varient entre cinq et six jours par semaine, totalisant un minimum de 15 à 20 heures d’activités physiques en tout », témoigne le père du jeune skieur, Joslin Coderre. Charl-Robèr s’entraîne principalement sur les pentes de Bromont, montagne d’expériences et de Owl’s Head.

Le jeune Bromois ne prend pas de répit en dehors de la période hivernale, lui qui pratique aussi le golf et le soccer. Il s’entraîne en gymnase chaque jour durant l’été.

Peformant à l’école
Toutefois, son sport n’affecte en aucun cas ses résultats scolaires, puisque Lisé-Coderre affiche une moyenne de 85 %.

Véronique Bouchard, l’enseignante-ressource de Charl-Robèr à l’école Wilfrid-Léger de Waterloo, se dit impressionnée par le sérieux avec lequel il s’implique dans ses études malgré de nombreuses absences. « Tout le groupe de professeurs de notre école est mobilisé au développement scolaire de Charl-Robèr et nous sommes tous très fiers. »

Le principal intéressé estime que le personnel est très compréhensif, considérant qu’il doit s’entraîner trois à quatre soirs du lundi au vendredi.

Malgré toutes ces heures consacrées à son sport ou à l’école, Joslin Coderre précise que son fils passe beaucoup de temps à s’amuser avec son cercle d’amis.

À long terme, les ambitions de Charl-Robèr sont élevées. Il espère ainsi un jour performer parmi les plus grands en participant aux Jeux olympiques.