Le sixième match de la série entre le BigFoot de Saint-Léonard-d'Aston et les Maroons de Waterloo se déroulera samedi soir à Waterloo.

Série Maroons-Big Foot: l'occasion de prendre les devants

Qui prendra les commandes de la série opposant les Maroons de Waterloo et le Big Foot de Saint-Léonard-d'Aston ? Tel sera l'enjeu du match no 3, vendredi soir au centre sportif de Daveluyville. Les rivaux sont jusqu'ici à égalité 1-1 en demi-finale de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie.
Les joueurs des deux clubs ayant fait le plein d'énergie cette semaine, l'entraîneur-chef des Maroons, Michel Deschamps, s'attend à du jeu enlevant lors du troisième match. 
« Parfois c'est difficile de retenir les chevaux dans ce temps-là, indique-t-il. Mais il va falloir être conscients de notre défensive, comme ce fut le cas samedi dernier. »
Devant leurs partisans, les Waterlois avaient toutefois encaissé une courte défaite de 2-1. 
Afin d'obtenir plus de succès à l'attaque, Deschamps estime que plusieurs joueurs gagneraient à simplifier leur jeu. « Certains de nos gars sont accusés de trop faire dans la finesse. Et ce n'est pas faux », reconnaît le pilote des Maroons. 
« Tu as beau être le meilleur fabricant de jeu au monde, rien ne vaut une rondelle au filet. »
En cas de défaite vendredi, les Maroons devront rebondir dès le lendemain soir à l'aréna Jacques-Chagnon. 
Afin d'ajouter au spectacle, l'organisation waterloise a annoncé la présence d'une invitée de marque. La chanteuse granbyenne Madmoiselle, qui a récemment fait preuve de son talent à l'émission La Voix, interprétera l'hymne national. 
Alexandre Coulombe, un cas incertain
Notons par ailleurs que la direction des Maroons a porté en appel la suspension d'une rencontre imposée au défenseur Alexandre Coulombe au terme du deuxième match. « Suite au double-échec reçu par (Maxime) Guyon, Coulombe a été voir (Simon-Claude) Blackburn - qui est également suspendu pour deux matchs - pour lui dire "tu ne peux pas faire ce que tu veux ici" », raconte Michel Deschamps. 
« L'arbitre semble s'être trompé dans ses calls et il a donné "agresseur" à Coulombe. (...) Mais honnêtement, à part du tirage d'oreille, il n'y avait pas grand-chose là... »
L'attaquant Jonathan Provencher devrait quant à lui demeurer dans l'alignement, en l'absence de Cédric Dubé. « Jonathan a beaucoup plus d'expérience (...) Samedi, il y a eu du brasse-camarade, et il connaît le travail... », souligne Deschamps.
Le gardien Félix Guilbaut sera à nouveau partant pour Waterloo. « Ce serait injuste d'enlever le filet à Félix. La défaite de samedi, ce n'est pas de sa faute. C'est rare que les Maroons marquent seulement un but. »