Les Inouk auront l'occasion d'éliminer les Braves de Valleyfield dès dimanche, après avoir remporté le match no 5 par la marque de 4-2, vendredi soir, au centre sportif Léonard-Grondin.

Série de la LHJAAAQ: Valleyfield dans les câbles

C'est maintenant au tour des Braves de Valleyfield de se retrouver dans les câbles en quart de finale de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Vainqueurs par la marque de 4-2 devant leurs partisans vendredi soir, les Inouk de Granby mènent dorénavant la série 3-2.
Marqué à mi-chemin dans le match, le but vainqueur revient à Vincent Ouellet-Beaudry. Sur une descente à trois contre deux, l'ailier a complété un superbe échange amorcé par Antoine Arsenault et Maxime Borduas.
« Souvent les gens vont surtout parler d'un gars comme (Joël) Caron. Mais je pense que notre attaque vient vraiment des quatre trios. On a douze attaquants capables de contribuer », a souligné le capitaine des Inouk, Marc-André Gauthier après la rencontre.
Alors qu'on les croyait dans l'eau chaude en début de semaine, les Granbyens ont plutôt inversé la tendance avec trois victoires consécutives. 
« Avant les deux premiers matchs, ça faisait un bout qu'on n'avait pas joué. Les deux clubs se sont adaptés l'un à l'autre. On n'a probablement pas été en mesure de sortir nos meilleures games. (...) Mais là, je pense qu'on a vraiment pris le contrôle de la série », a analysé Gauthier.
Le défenseur format géant s'attend toutefois à ce que les Braves vendent chèrement leur peau dimanche après-midi alors qu'ils feront face à l'élimination devant leurs partisans.
Lors de ce cinquième match, deux buts inscrits sur le jeu de puissance ont d'abord permis aux Inouk de conclure la première période sur une avance de 2-1. Joachim Vachon a marqué au terme d'une mêlée devant le gardien Francis Lavallée, puis le tir de la pointe d'Antoine Arsenault s'est frayé un chemin jusqu'au fond du filet.
Le pointage est longtemps demeuré échangé lors d'un deuxième vingt sans éclat. Ouellet-Beaudry a néanmoins creusé l'écart à la treizième minute de l'engagement.
Lavallée laissé à lui-même
Le gardien de Valleyfield Francis Lavallée a dû réaliser quelques miracles - y compris un vol de la mitaine sur une échappée de Gabriel Tremblay -, en début de troisième période afin de garder les Braves dans le match. 
Ses coéquipiers ne sont pas venus à son secours, péchant plutôt par indiscipline. Lors d'un nouveau jeu de puissance, le défenseur des Inouk Jacob Garon-Landry a d'ailleurs fait mouche d'un puissant lancer frappé. 
Le capitaine de Valleyfield, Danick Crête, a réveillé sa troupe avec un but en milieu de troisième, mais les Inouk ont toutefois gardé le cap, aidés notamment par quelques arrêts de Nathan Ward-Rayond en infériorité numérique. Le portier des Inouk a bloqué 42 rondelles dans ce match. 
Lavallée a pour sa part fait face à 41 tirs. «  Il a encore fait toute une job pour eux. Mais nous, on a continué à persévérer », s'est réjoui l'entraîneur-chef des Inouk, Patrick Gosselin.
Notons que Granby a fait appel aux services du défenseur Jacob Lemaire en l'absence de Keven Cloutier. Le robuste joueur de 20 ans soigne une blessure réévaluée « au jour le jour », a indiqué le directeur général du club granbyen, Patrice Bosch. 
Les attaquants Anthony Chicoine et Benjamin Leduc ont été laissés de côté vendredi soir, le groupe d'entraîneurs préférant utiliser sept défenseurs. Soulignons que la thématique du « match du bruit » a attiré 740 spectateurs au centre sportif Léonard-Grondin. 
La fin pour les Montagnards
Du côté des autres séries de la LHJAAAQ vendredi soir, les Cobras de Terrebonne ont réglé le cas de Montagnards de Sainte-Agathe, vaincus en cinq parties. Les Panthères de Saint-Jérôme ont par ailleurs forcé la tenue d'un sixième match face à l'Arctic de Saint-Léonard, qui mène maintenant 3-2.