Le Stade L.-P.-Gaucher, qui accueillera une équipe de la LHSAAAQ à compter de la saison prochaine
Le Stade L.-P.-Gaucher, qui accueillera une équipe de la LHSAAAQ à compter de la saison prochaine

Senior AAA: une rivalité Granby-Saint-Hyacinthe dès la saison prochaine

La Ligue de hockey senior AAA du Québec annoncera sous peu qu’elle installera une équipe à Saint-Hyacinthe, au Stade L.-P.-Gaucher, dès la saison prochaine.

La Voix de l’Est a appris que les propriétaires du Condor de Nicolet sont à régler les derniers détails du déménagement de leur équipe à Saint-Hyacinthe. La Ville de Nicolet a déjà été avisée du départ du club.

En fait, la Ville de Saint-Hyacinthe a confirmé son intérêt à accueillir une équipe de la LHSAAAQ et elle a soumis une proposition aux propriétaires du Condor, Robert Chevrier et Sylvain Desgranges, qui sont sur le point de l’accepter, toujours selon nos informations.

C’est le président de la LHSAAAQ, Dominic Lussier, lui-même un résident de Saint-Hyacinthe, qui a effectué les premières démarches auprès des autorités municipales afin de vérifier leur intérêt à accueillir une équipe de son circuit. Car il faut savoir qu’il n’y a pas que le Condor qui avait un certain intérêt à déménager à Saint-Hyacinthe.

«C’est évident que je verrais d’un bon œil la présence d’une équipe de notre ligue à Saint-Hyacinthe, a expliqué Lussier lorsqu’appelé à commenter les informations obtenues par La Voix de l’Est. C’est un très beau marché et le match que les Bisons et le Métal Pless ont disputé en séries a attiré près de 1000 spectateurs bien qu’il ait été présenté à quelques jours d’avis seulement.»

Lussier n’a toutefois pas voulu commenter la situation du Condor, une équipe qui n’a jamais réussi à attirer les foules à Nicolet en deux ans après avoir quitté Saint-Cyrille.

Lorsque les propriétaires du Condor se seront officiellement entendus avec la Ville de Saint-Hyacinthe, il restera aux gouverneurs de la LHSAAAQ à voter sur le transfert. Ce qui ne devrait être qu’une formalité.

En Saint-Hyacinthe, la LHSAAAQ héritera d’un marché fort intéressant, situé tout près de Montréal, et le départ de Nicolet désengorgera un brin celui de la Mauricie, en plus de donner directement un peu d’air au Formule Fitness de Bécancour, qui partageait le secteur avec le Condor et qui peine aussi à attirer les foules.

Et on ne parlera même pas de la future rivalité avec Granby, qui en fera saliver plus d’un. Ce qui nous ramènera à l’époque de la LHJMQ, avec les Bisons-Prédateurs et le Laser, et même à celle de la Ligue semi-pro, lorsque les deux villes étaient représentées.

En coulisse, le grand patron des Bisons, Christian Roy, a souvent dit qu'il rêvait d'une rivalité Granby-Saint-Hyacinthe. 

Saint-Hyacinthe a déjà une équipe dans la Ligue midget AAA (les Gaulois) et dans la Ligue collégiale (les Lauréats), mais la question ne pose pas problème aux autorités municipales de l’endroit.