Samuel Robichaud a lancé un match complet et a inscrit sa première victoire de la saison.

Samuel Robichaud domine les Cards

Samuel Robichaud a offert une très solide performance au monticule et les Guerriers ont remporté une troisième victoire consécutive, une première cette saison, lorsqu’ils ont blanchi les Cards de LaSalle 8-0 mardi soir au stade Napoléon-Fontaine.

Robichaud (1-3) a lancé un match complet, lui qui a bien espacé trois coups sûrs et autant de buts sur balles. Il a de plus retiré huit frappeurs sur des prises. Il a été dominant.

Il a aussi été aidé par une défensive très alerte, ce qui n’avait pas été le cas lors de deux de ses trois derniers départs. Émile Bellemare, au champ gauche, et Simon Després, au deuxième coussin, ont effectué des jeux dignes des exploits de la semaine dans les grandes ligues.

« Je suis très content, a expliqué Robichaud, qui a même conservé la balle de la victoire. J’étais confiant en arrivant au stade, je me sentais bien et j’avais l’impression d’avoir une bonne maîtrise de mes tirs. Et derrière moi, les gars ont été parfaits. Ça a été une belle soirée. »

Les Cards avaient espoir jusqu’en sixième, soit jusqu’à ce que les Guerriers inscrivent leurs quatre derniers points. Les visiteurs ont commis cinq erreurs et les quatre premiers points enregistrés par les Granbyens n’ont pas été portés à la fiche du lanceur perdant Gabriel Chiasson.

Després et Dave Gauthier ont frappé deux coups sûrs et ont produit deux points chacun. Sébastien Léger s’est aussi payé une soirée de deux coups sûrs.

« C’est rare que je frappe plus qu’un coup sûr, a souligné Després. C’est arrivé ce soir et c’est l’fun. Mais honnêtement, tout le monde a contribué. Samuel a bien lancé, on a bien frappé et la défensive a été efficace. Oui, on est capables de jouer du bon baseball à Granby. »

Després a l’impression que les Guerriers ont pris leur erre d’aller.

« Les choses se placent et on commence à jouer avec confiance. Je pense que le meilleur s’en vient. »

Lors de la réunion qui suit chacun des matchs, le directeur des opérations baseball Denis Lamontagne a pris la parole. Et il n’a pas félicité ses joueurs.

« Je ne vous félicite pas parce que vous avez simplement joué comme vous en êtes capables, a-t-il dit. C’est à du baseball comme ça que je m’attends de votre part. »

Les Guerriers, qui ont maintenant une fiche de neuf victoires et 11 défaites, s’approchent tranquillement de la marque de ,500. Ils pourraient y arriver samedi alors qu’ils affronteront le Hull-Volant de Gatineau dans le cadre d’un programme double présenté au stade Napoléon-Fontaine.