Les joueurs du Collège Français n’ont pas caché leur joie à la suite du but victorieux inscrit par Samuel Guilbault en prolongation.

Samuel Guilbault se paie les Inouk

Un but de Samuel Guilbault, à 2:41 minutes de la période de prolongation, a permis au Collège Français de Longueuil de l’emporter 4-3 contre les Inouk devant un peu plus de 500 spectateurs, vendredi soir, au centre sportif Léonard-Grondin.

Guilbault a tout fait face aux Inouk, lui qui a inscrit un tour du chapeau et qui s’est même permis d’ajouter une passe. Il a marqué après ce qui a semblé être un mauvais changement au banc des Granbyens.

Pour les Inouk (25-10-1), il s’agit d’une toute première défaite en bris d’égalité cette saison.

« On a connu un départ très lent et c’est clairement ce qui nous a coûté le match, a expliqué Patrice Bosch. On a regardé Longueuil jouer en première [qui s’est terminée 3-1 en faveur des visiteurs] et quand on s’est mis à patiner ensuite, c’est devenu une partie complètement différente. Mais la rencontre s’est vraiment jouée en première à mon avis. »

En fin de première, les Inouk ont gaspillé un avantage numérique de deux hommes de près de deux minutes. Ça a aussi fait mal.

« Malgré tout, on a failli gagner, il n’en manquait pas gros, a repris Bosch. Ça s’est joué dans les détails. »

Tristan Belliveau a été le meilleur des Inouk avec deux buts. Ludovic Caron a complété.

William Leblanc a été blanchi de la feuille de pointage.

Les Inouk ont dominé 43-34 au chapitre des tirs. Philippe Savard-Masse a été excellent alors que Marc-Antoine Dufour, néanmoins pas vilain, aimerait peut-être revoir un but.

Clairement, la défaite n’a pas passé dans le vestiaire des Inouk. On a entendu de gros mots en provenance de la chambre après le match…

On a tout de même eu droit à un autre bon match de hockey. Ça patinait, c’était intense, c’était encore digne des séries.

Les Inouk étaient encore privés d’éléments de valeur : Félip Bourdeau, Nicolas Roy et Hubert Cyrenne-Blanchard. Jordan Roy est blessé, mais il est surtout affecté par le décès de sa mère, survenu au cours des derniers jours.

Un moment de silence a d’ailleurs été observé avant le match.

Les Inouk poursuivront dimanche leur série de matchs face aux meilleures équipes de la Ligue de hockey junior AAA alors qu’ils seront à Terrebonne. Les Cobras, malgré leur défaite de vendredi face au Titan de Princeville, dominent le classement du circuit.