Après avoir connu une saison difficile, les Inouk ne pourront goûter aux séries éliminatoires. — photo archives La Voix de l’Est
Après avoir connu une saison difficile, les Inouk ne pourront goûter aux séries éliminatoires. — photo archives La Voix de l’Est

Saison terminée dans la LHJAAAQ: «Un goût amer» 

La Ligue de hockey junior canadienne, dont la Ligue junior AAA du Québec et les Inouk sont membres, a décidé d’annuler purement et simplement le reste de la saison 2019-2020. La décision a été rendue publique en milieu d’après-midi, vendredi.

La veille, la LHJAAAQ avait décidé de suspendre ses activités jusqu’à nouvel ordre. Mais la LHJC va plus loin en rayant les séries éliminatoires, les championnats régionaux (la Coupe Fred-Page dans l’Est du Canada) et la Coupe du centenaire ou, si vous préférez, le championnat canadien au niveau junior AAA ou junior A comme on dit au Canada anglais.

« C’est triste, personne ne voulait ça, mais il faut mettre la sécurité de tous en priorité », a réagi le copropriétaire des Inouk, Marco Bernard, qui a avoué avoir une pensée pour les joueurs de 20 ans de son équipe, qui voient du coup leur carrière junior prendre fin de façon on ne peut plus abrupte.

Les joueurs de 20 ans en question sont le capitaine Tristan Belliveau, Christopher Benoit, Marc-Olivier Girard et Brandon Tracey, tous des attaquants, ainsi que le gardien Philippe Savard-Massé, qui était demeuré dans l’entourage de l’équipe bien qu’on lui avait dit qu’il ne garderait plus le filet à moins d’une blessure à Rémy Champoux ou Nicolas Gendron.

« Je viens d’envoyer un courriel à tous mes joueurs et un autre à mes joueurs de 20 ans, a raconté l’entraîneur Jason Tracey, qui était en poste depuis le début février. J’ai dit aux gars que j’avais apprécié être leur entraîneur et j’ai souhaité la meilleure des chances aux 20 ans pour la suite des choses. »

Tracey a avoué qu’il était un peu surpris par la décision de la LHJC.

« Je n’ai pas été étonné quand la LHJAAAQ a annoncé qu’elle suspendait ses activités. Mais je le suis plus par celle de la LHJC. J’avais l’impression qu’on attendrait un peu, qu’on allait prendre le temps de suivre l’évolution de la situation avant de trancher. Mais je comprends que ce qui se passe présentement est énorme. »

Les Inouk auraient dû entamer les séries éliminatoires vendredi soir en affrontant le Collège Français, à Longueuil. Ils étaient fortement négligés face aux champions du calendrier régulier de la LHJAAAQ, qui avaient amassé 35 points de plus qu’eux.

« On va se le dire, les gars ne l’ont pas eu facile cette saison, a repris Tracey. Les moments de réjouissance ont été rares, mais on commençait à sentir que le vent tournait, qu’il y avait enfin du positif. Mais là, on apprend que tout est fini, qu’on ne goûtera pas une seconde aux séries, le moment le plus trippant de la saison. Qu’on le veuille ou non, ça laisse un goût amer. »

La fiche de Tracey derrière le banc des Inouk a été de quatre victoires et six défaites. Dans des circonstances difficiles, il a fait du bon boulot. Mais il ne sait pas s’il sera de retour la saison prochaine.

« Je ne sais pas si la direction de l’équipe voudra encore de moi et je ne sais pas si moi, je peux revenir. Il y a eu des changements dans ma vie personnelle dernièrement et ma priorité, ce sont mes enfants. Je ne sais pas ce qui m’attend… »

Il faudra aussi voir ce qui adviendra des Inouk.

L’entraîneur Jason Tracey avoue être un peu surpris par la décision de la Ligue de hockey junior canadienne.

Onde de choc

L’annonce de la Ligue de hockey junior canadienne a créé une onde de choc à travers la Ligue junior AAA. Les joueurs sont bien sûr les plus déçus.

« C’est difficile pour tous les joueurs présentement, mais ce l’est certainement un peu plus pour ceux qui voient leur carrière junior prendre fin comme moi, a mentionné l’ex-Inouk Marc-Antoine Dufour, qui pouvait espérer faire un bon bout de chemin en séries avec l’Everest de Côte-du-Sud. En même temps, c’est une bonne décision dans les circonstances. Il ne faut pas céder à la panique, mais il faut vraiment prendre au sérieux la situation actuelle. »