Joueur le plus utile dans la LBJEQ l’an dernier, Alexandre Lapointe est impatient de retourner sur le terrain et de retrouver ses coéquipiers chez les Guerriers.
Joueur le plus utile dans la LBJEQ l’an dernier, Alexandre Lapointe est impatient de retourner sur le terrain et de retrouver ses coéquipiers chez les Guerriers.

Saison compromise dans la LBJEQ: «On s’attend au pire»

En temps normal, Alexandre Lapointe se préparerait pour un voyage mémorable au mythique village de Cooperstown, où les Guerriers devaient amorcer leur saison. Mais le joueur le plus utile de la LBJEQ en 2019 doit plutôt se contenter de légers entraînements à la maison depuis près de deux mois. Et Lapointe avoue qu’il trouve le temps long.

Initialement prévu pour le 16 mai prochain, le début de la saison dans le circuit Brulotte a été repoussé indéfiniment en raison de la pandémie de la COVID-19.

«C’est très difficile pour les gars comme moi, qui sont de vrais mordus de baseball. On doit à la fois se reposer et essayer de rester en forme. Chez moi, j’ai une petite installation de baseball qui me permet de pratiquer un peu, mais ce n’est pas comme de vraies situations de matchs», a expliqué Lapointe en entrevue avec La Voix de l’Est.

«Il y a beaucoup d’incertitude, mais je dirais qu’on s’attend au pire. Malheureusement, on n’a aucun contrôle par rapport à la crise.»

Les membres de l’organisation des Guerriers restent en contact grâce aux réseaux sociaux, mais ils préféreraient nettement se retrouver sur le terrain.

La situation est particulièrement frustrante pour Lapointe, qui a dû se concentrer sur ses cours en techniques policières du Québec l’hiver dernier. Il en était alors à sa première session.

«C’est sûr qu’une pause aussi longue peut ralentir ma progression, a reconnu le résident de Mont-Saint-Hilaire. J’essaie de me débrouiller comme je peux en attendant…»

Il ressent aussi les impacts de la pandémie au travail, son horaire dans un magasin à grande surface ayant été réduit considérablement.

Une cuvée très prometteuse

Alexandre Lapointe a certainement dépassé toutes les attentes à ses débuts dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. En plus du titre de joueur le plus utile, il a logiquement été nommé recrue offensive de l’année, notamment grâce à une impressionnante moyenne au bâton de 0,427.

«Après les beaux succès que j’ai connus l’an passé, c’est certain que je voulais poursuivre sur cette lancée. J’espère continuer de faire du bon boulot lorsque l’action reprendra», a affirmé l’athlète de 19 ans.

Lapointe n’exclut pas de poursuivre éventuellement son développement au sud de la frontière, mais ce ne sera pas avant quelques années, lorsque sa formation comme policier sera plus avancée.

Au plan collectif, les Guerriers ont tout juste échappé le championnat de la saison régulière en l’an dernier, avant d’être balayés par les puissants Orioles de Montréal en demi-finale.

Ils semblaient prêts à aller jusqu’au bout en 2020. Mais encore faut-il que la saison ait lieu…

«C’est clair que notre équipe arrive à maturité. Si on peut aspirer aux grands honneurs, c’est grâce à des vétérans comme Xavier Langlois. Ce serait vraiment dommage pour eux si la saison était complètement annulée…»