Le gardien Hugo Duteau, que l’on aperçoit ici dans son ancien uniforme des Forts de Chambly, n’a pas perdu de temps avant de signer un premier gain avec les Inouk.

Retour réussi pour les Inouk

Le nouveau gardien des Inouk Hugo Duteau n’a pas perdu de temps avant de signer un gain devant le filet du club granbyen, qui s’est imposé 6-2 face aux Forts de Chambly, dimanche, à leur premier match depuis la pause des Fêtes.

Acquis samedi des Forts en échange de choix de 6e et 9e tour au prochain repêchage, Duteau a défait son ancienne formation moins de 24 h après avoir changé d’adresse en bloquant 15 tirs dans la victoire.

« Il a bien fait ça contre son ancienne équipe. On a bien joué devant lui, mais il a fait les arrêts clés aux bons moments. Il a connu un bon match pour son premier départ et comme toujours, le fait de jouer contre ses anciens coéquipiers a certainement été une motivation de plus », a noté l’entraîneur-­chef et DG des Inouk, Patrice Bosch.

Âgé de 18 ans, Duteau avait amassé sept victoires en 20 sorties avec Chambly cette saison. Il présentait aussi une moyenne de 5,01 buts accordés par match et un pourcentage d’arrêt de 0,870 avant la rencontre de dimanche.

Après avoir accordé le premier but aux Forts en fin de première période, il s’est vite ressaisi dimanche malgré le faible nombre de lancers effectués par Chambly. L’attaque des Inouk, qui semblait un peu rouillée en première après une pause de deux semaines, a aussi rapidement retrouvé ses repères.

Tirant de l’arrière 1-0, Granby a en effet rebondi au deuxième vingt avec une poussée de quatre buts sans réplique. William Leblanc, Joachim Vachon, Tristan Belliveau­ et Félip Bourdeau ont tous fait mouche lors de cette séquence.

Mikael Imbeault a réduit l’écart à 4-2 en trompant la vigilance de Duteau avec cinq minutes à faire au match, mais Leblanc est revenu à la charge à peine deux minutes plus tard en inscrivant son deuxième­ but du match dans un filet désert. Nicolas Nadeau a complété la marque pour Granby dans la dernière minute de jeu.

Les Inouk ont certainement dominé au chapitre des tirs au but en lançant à 37 reprises en direction du filet adverse. Olivier Chalifour­ a arrêté 31 lancers dans la défaite.

« Plus le match progressait, plus on jouait mieux. On a joué intelligemment, on a joué de façon structurée et on a vraiment laissé peu de chances à l’adversaire », a résumé Bosch au terme de la partie.

Deux gardiens en moins ?

Depuis le début de la saison, les Inouk (22-7-4) avaient la chance de miser sur l’un des meilleurs duos de gardiens dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec­ (LHJAAAQ). Ceci explique d’ailleurs en partie les succès de la troupe de Bosch qui siège présentement au deuxième rang de la division Martin St-Louis.

Mais voilà que Granby pourrait bien amorcer le dernier droit de la campagne sans ses deux gardiens qui lui ont permis de figurer parmi les meilleures formations du circuit. Gabriel Waked a en effet été rappelé ce week-end par l’Armada­ de Blainville-Boisbriand et tout indique qu’il devrait demeurer dans la LHJMQ pour le reste de la saison.

Quant à Charles-Antoine Poirier-Turcot, il songerait toujours à quitter les Inouk afin d’avoir plus de temps à consacrer à ses études du côté de Longueuil. « Je ne sais toujours pas ce qu’il va décider. Je dois lui parler lundi et on devrait être fixé d’ici mardi », a confié Bosch.

Cela serait certainement un dur coup pour les Inouk qui occupent le troisième rang au niveau des buts accordés et qui misent beaucoup sur son excellente défensive depuis le début de la saison. « Oui, c’est sûr, mais en même temps, quand Gabriel est rappelé, ça veut simplement dire qu’on a bien fait notre travail », a relativisé Bosch.

Dimanche, c’est d’ailleurs Jean-Philippe Jacques, un autre ancien gardien des Forts, qui a secondé Duteau face à Chambly. Jacques avait déjà agi comme deuxième gardien pour les Inouk lorsque Waked avait pris part à un tournoi senior à Abu Dhabi en novembre dernier.

À l’opposé, les Inouk ont tout de même obtenu du renfort du circuit Courteau à l’attaque ce week-end. Thomas Chabot, un joueur de 17 ans ayant amassé deux aides en 14 parties avec les Remparts de Québec cette saison se rapportera en effet aux Inouk.

Pour ce qui est d’Anthony Wojcik­, un attaquant de puissance de 19 ans qui évoluait aussi avec les Remparts, il prendra finalement part à un premier entraînement avec les Inouk mardi. Il devait initialement faire ses débuts dimanche contre les Forts. Rappelons que la période des transactions prendra fin mercredi dans la LHJAAAQ.

L’alignement des Inouk pourrait ainsi encore changer avant leur prochaine rencontre face aux Cobras de Terrebonne, qui sera présentée vendredi prochain à 19 h 45 au centre sportif Léonard-Grondin.