Le nouveau directeur des opérations hockey des Inouk, Rémy Harrisson, alors qu’il agissait à titre d’entraîneur adjoint de l’équipe, il y a quatre ans.
Le nouveau directeur des opérations hockey des Inouk, Rémy Harrisson, alors qu’il agissait à titre d’entraîneur adjoint de l’équipe, il y a quatre ans.

Reprise des Inouk: Rémy Harrisson met les bouchées doubles

Jérôme Savary
Jérôme Savary
La Voix de l'Est
Le nouveau directeur des opérations hockey des Inouk, Rémy Harrisson, avait la voix d’un gars pressé au bout du fil. À une douzaine de jours des premiers coups de patin, l’organigramme de l’organisation est presque complété. Ne reste plus qu’à rappeler aux joueurs que les Inouk doivent être leur choix dès cette année.

«D’ici 48h, je veux avoir appelé de 20 à 25 joueurs [que l’on imagine avec] l’équipe, qu’il s’agisse de vétérans ou de joueurs que l’on a repêchés, explique Harrisson. Je veux aussi rassurer leurs familles que les Inouk sont présents.»

En effet, les options sont nombreuses pour les joueurs, qu’il s’agisse du «hockey scolaire, de l’Ontario ou du Nouveau-Brunswick». «Je veux que les jeunes désirent jouer à Granby et que le mot se passe», répète-t-il.


« On est quatre personnes qui ont plein de bonnes intentions, qui veulent poursuivre la tradition des Inouk, et continuer à diffuser l’aura qu’il y a autour de cette organisation-là »
Rémy Harrisson, nouveau directeur des opérations hockey des Inouk

Harrisson, qui a épaulé Jason Tracey derrière le banc la saison dernière, connaît les joueurs — dont les 11 signataires de la lettre qui avaient lancé un ultimatum aux Inouk quand l’avenir de l’organisation était incertain. «Ils savent que j’ai entendu leur SOS et je sais que ces jeunes sont enchantés de continuer l’aventure. Ils n’ont hâte qu’à une chose: recommencer à jouer au hockey.»

Quant aux postes de l’organisation reliés aux opérations hockey, à la direction et à l’encadrement, sur les dix au total, seuls deux restent à être confirmés. Ce sera chose faite vendredi. «Je veux m’assurer que ces personnes amènent des vibrations positives autour des Inouk pour que le travail soit fait par des passionnés et qu’une image ultra positive entoure nos petits gars», assure-t-il.

Harrisson s’est d’ailleurs avancé sur le retour de l’ancien entraîneur et de l’ancien DG de la concession granbyenne : «Il y a de fortes possibilités que Jason Tracey soit dans le groupe d’entraîneurs, et Samuel Bessette fera partie de la direction des opérations hockey.»

«Il y a de fortes possibilités que Jason Tracey [sur la photo, NDLR] soit dans le groupe d’entraîneurs», selon Rémy Harrisson.

Identité des autres propriétaires

Les nouveaux propriétaires des Inouk sont désormais connus. En plus d’Harrisson, qui gagne sa vie depuis une dizaine d’années dans le milieu du hockey scolaire et junior, on retrouve Rémi Robert, Ian Matthews et Bobby Crawford.

Et La Voix de l’Est est pour quelque chose dans la constitution de ce nouveau groupe de propriétaires. À la suite de l’article du collègue Michel Tassé, le 24 juillet dernier, M. Robert a pris contact avec Harrisson. «Il a manifesté son intérêt après avoir lu dans l’article que je cherchais des partenaires. J’en dois une à Michel!»

Selon Harrisson, M. Robert cherchait une occasion d’intégrer la direction d’une organisation depuis quelques années. Il a notamment été impliqué dans le passé dans le milieu du hockey à Marieville et à Chambly.

Quant à Messieurs Matthews et Crawford, deux actionnaires de l’ancienne organisation dirigée par Marco Bernard, ils ont décidé de se joindre à l’aventure. Aucune grosse fortune dans ce groupe, rigole Harrisson, qui a préféré garder confidentiel le montant de la transaction effectuée avec les anciens propriétaires.

«On est quatre personnes qui ont plein de bonnes intentions, qui veulent poursuivre la tradition des Inouk, et continuer à diffuser l’aura qu’il y a autour de cette organisation-là», de dire Rémy Harrisson.

Beaucoup de détails restent à confirmer — une conférence de presse sera bientôt annoncée pour la semaine prochaine —, mais les nouveaux propriétaires semblent mettre tout en oeuvre pour la prochaine saison.