À sa deuxième saison dans la LHJMQ, Rémi Poirier s’est imposé comme un des meilleurs gardiens du circuit.
À sa deuxième saison dans la LHJMQ, Rémi Poirier s’est imposé comme un des meilleurs gardiens du circuit.

Repêchage de la LNH: Rémi Poirier en bonne position

À travers les moments difficiles que nous connaissons, le Farnhamien Rémi Poirier a reçu une bonne nouvelle cette semaine. 

Le porte-couleurs des Olympiques de Gatineau a ainsi appris qu’il était classé au 13e rang parmi les meilleurs espoirs d’Amérique du Nord chez les gardiens en prévision du prochain repêchage de la Ligue nationale, un bond appréciable de 11 positions par rapport au relevé publié en milieu de saison.

«Du positif, ça fait du bien, mentionne Poirier qui, à travers les hauts et les bas des Olympiques cette saison, s’est imposé comme un des meilleurs gardiens de la LHJMQ. C’est juste un classement, ça ne garantit rien pour la suite, mais j’ai l’impression quand même que mes efforts sont récompensés.»

À sa deuxième saison dans la LHJMQ, Poirier a conservé une moyenne de buts alloués de 3,49 en 45 matchs. Et son pourcentage d’arrêts a été de ,900.

Évidemment, personne ne sait quand le repêchage de la LNH aura lieu. Il devait être présenté les 26 et 27 juin au Centre Bell.

Surpris

La nouvelle a étonné le petit monde de la LHJMQ cette semaine : les Olympiques ont congédié leur entraîneur en chef Éric Landry, le seul que Rémi Poirier a connu depuis ses débuts dans le circuit Courteau.

«Honnêtement, j’ai été surpris quand j’ai entendu la nouvelle, reprend Poirier. L’équipe avait rebondi après un départ difficile et le meilleur s’en vient pour nous. Aussi, Éric avait confiance en moi.»

Louis Robitaille est le nouvel entraîneur des Olympiques. Celui qui dirigeait les Tigres de Victoriaville a aussi hérité des fonctions de directeur général.

«Je viens de parler à Louis et j’ai eu un bon feeling en lui jasant. Une chose est certaine : je vais me défoncer pour lui comme je me suis défoncé pour Éric. Ça, c’est notre travail à nous, les joueurs.»