Malgré cinq occasions en avantage numérique, l’attaque des Inouk a été muselée par le Titan dimanche après-midi.

Rechute des Inouk face au Titan

Moins de 48 h après qu’ils aient savouré leur première victoire sous la gouverne de l’entraîneur-chef Charles Rondeau, les Inouk ont reculé de plusieurs pas dimanche après-midi. Le club granbyen n’a pas fait le poids face au Titan de Princeville, qui a signé une éclatante victoire de 8-0 devant ses partisans.

Les Inouk s’étaient inclinés par la même marque à Terrebonne le 24 novembre, alors que Rondeau effectuait ses débuts à la barre de l’équipe. 

« La différence avec Terrebonne, c’est qu’on a été dans le match pendant 40 minutes. Mais on a manqué d’opportunisme », a-t-il précisé. 

« En troisième période, les gars ont tiré la plug, ils ont abandonné. Ce n’est vraiment pas la bonne façon de réagir. »

Les Inouk se sont présentés à Princeville avec un alignement affaibli. Jacob Graveline et Samuel Michaud sont toujours blessés, tandis que Jérémie Major évoluait avec les Huskies de Rouyn-Noranda, dans la LHJMQ, dimanche.

« En comptant Christopher Benoit qui a été rappelé dans le junior majeur, on parle quand même de trois attaquants qui peuvent potentiellement jouer sur le top-6 et d’un défenseur de première paire... », a souligné coach Rondeau. 

Quadruplé de Plamondon

Le Titan (fiche de 17-4-5) a assommé ses adversaires avec trois buts en deuxième période, dont deux inscrits par Alex Plamondon. 

Plamondon a sans contredit été le joueur du match avec une récolte de quatre buts et une passe. Antoine Desrochers, Jérémy Michaud, Matthew Newbury et le capitaine Raphaël Gagnon ont aussi marqué pour les champions en titre dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ). William Bergeron a quant à lui obtenu quatre mentions d’aide. 

L’attaque des Inouk (11-13-2) a connu quelques bons moments, mais elle n’a pu profiter que de cinq occasions en avantage numérique. 

« Les absents font en sorte qu’on doit modifier les unités et les stratégies en avantage numérique, a fait valoir Charles Rondeau. [...] Nos meilleures chances sont arrivées en troisième période, mais leur gardien a fait quelques bons arrêts. »

Nikolas Hurtubise a finalement bloqué les 32 lancers dirigés vers lui.
Dans le camp granbyen, le gardien auxiliaire Nicolas Gendron n’a pas à rougir de sa performance vu les circonstances, lui qui a tout de même réalisé 39 arrêts.

Confiant malgré tout

Rappelons que Joakim Bergeron avait permis aux Inouk d’arracher une victoire de 6-5 en prolongation contre les Forts de Chambly vendredi soir, au lendemain d’une défaite (5-3) à Valleyfield. 

La formation granbyenne demeure au quatrième rang — le dernier donnant accès aux séries — dans la division 91,9 Sports. Elle devance les Forts de Chambly par seulement deux points et accuse désormais un retard de sept points derrière l’Everest de la Côte-du-Sud. 

À l’heure actuelle, on voit mal les Inouk tenir tête aux puissances de la LHJAAAQ lors du tournoi printanier...

Ils recevront d’ailleurs le puissant Collège Français de Longueuil vendredi prochain.

« Je suis convaincu qu’avec notre alignement régulier, on est capables de compétitionner avec les meilleurs clubs », a assuré Rondeau.