Raphaël Bouchard s'est montré dangereux autour du filet adverse plus d'une fois depuis le début de la saison.

Raphaël Bouchard a vite fait sa place

Raphaël Bouchard l'avoue : il ne s'attendait pas à connaître un aussi bon départ avec les Inouk. Après six matchs, l'ancien des Titans du Verbe Divin a déjà enregistré six points, dont deux buts.
Patrice Bosch a eu de très bons mots pour lui à la suite des deux victoires remportées par les Inouk le week-end dernier. Il a vanté sa vitesse, son intensité et il a parlé d'un joueur qui saisissait sa chance. 
« Ça va bien et je suis content, explique Bouchard, qui a simplement été invité au camp d'entraînement. J'ai travaillé fort cet été, j'étais prêt quand je me suis rapporté à l'équipe, mais l'adaptation se fait super bien. Il faut aussi dire que je joue avec d'excellents joueurs. Ça aide... »
Après avoir évolué aux côtés de Patrice Demuy et de Maxime Borduas, Bouchard s'est retrouvé avec William Leblanc et Laurent Minville en fin de semaine dernière. 
« Je travaille fort, reprend-il. Je ne me fixe pas d'objectifs, sinon celui d'aider mon équipe le plus possible. J'essaie d'utiliser ma vitesse et d'être efficace dans les deux sens de la patinoire. Quand je vais traverser des périodes plus creuses, je vais pouvoir me rappeler que je suis capable de produire et d'avoir du succès. »
Bouchard, 18 ans, arrive des rangs collégiaux. Avec les Filons de Thetford Mines, la saison dernière, il a récolté 20 points, dont 13 buts, en 32 matchs. Clairement, il est capable de produire. 
À son avis, le calibre de jeu de la Ligue junior AAA est « un peu supérieur » à celui du hockey collégial. 
« Dans le collégial, le style de jeu est aussi beaucoup plus défensif. Honnêtement, je me sens plus à mon aise dans le junior AAA. Non, je ne regrette pas ma décision d'avoir fait le saut. »
Et en tant que bon Granbyen, il est heureux de jouer chez lui, dans sa ville, devant parents et amis. 
« Ça, c'est super l'fun. Ça rend l'expérience encore plus agréable. Les Inouk, c'est important à Granby et c'est tripant d'en faire partie. »
Contre Princeville et Chambly 
Les Inouk (3-2-1) reçoivent le Titan de Princeville (5-1) vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin et ils visiteront les Forts de Chambly (1-5), à qui ils ont infligé une raclée de 12-0 il y a une semaine, dimanche. À n'en pas douter, les deux victoires du week-end dernier ont fait baisser la pression dans l'entourage de l'équipe. 
Gabriel Waked affrontera les tirs des Titans. En trois matchs, il compte deux victoires, un jeu blanc, une moyenne de but alloués de 2,00 et un pourcentage d'arrêts de ,929. 
Blessés, Laurent Minville et Anthony Chicoine vont passer leur tour. Mais Tristan Béliveau, remis de sa commotion cérébrale, disputera son premier match de la saison.