La Dodge Challenger no. 27 d’Andrew Ranger était instable en première partie d’épreuve à Saint-Eustache.

Ranger ne panique pas !

À deux épreuves de la fin du calendrier en série canadienne de NASCAR, Andrew Ranger se retrouve au deuxième rang du classement, derrière Kevin Lacroix, à la suite de l’épreuve tenue à l’Autodrome Saint-Eustache. Une situation qui est loin de faire paniquer le pilote originaire de Roxton Pond, qui s’est classé troisième dimanche après-midi.

« Deuxième, c’est une position intéressante, a lancé Ranger au sortir de son bolide. Pourquoi ? Parce que c’est une position qui me permettra d’attaquer au lieu de faire preuve de prudence. Il ne reste que deux courses et ça risque d’être très excitant. »

L’Ontarien Jason Hathaway a remporté l’épreuve de 250 tours de Saint-Eustache devant Lacroix, qui a deux petits points de priorité sur Ranger. Alex Labbé et Donald Theetge ont complété le top 5.

La course a été propre et sans incident. Ce qui est plutôt rare à Saint-Eustache, qui présentait une épreuve de la série Pinty’s pour la toute dernière fois. La piste, propriété d’Alan Labrosse, fermera ses portes dans quelques semaines après avoir été achetée par la Ville, qui va tout simplement la démolir pour ensuite faire autre chose.

« La voiture était très instable en première partie de course, mais on a apporté des changements lors de l’arrêt obligatoire aux puits et ça a aidé, a repris Ranger. Par contre, je n’avais pas la voiture pour espérer l’emporter. »

Ranger était parti neuvième. Dans les circonstances – et sur un tracé qui ne lui a pas souvent porté chance (à l’exception de 2013, où il l’avait emporté) –, c’est satisfaisant.

« Sincèrement, je repars à la maison avec le sourire. D’ici à la fin, ce sera une lutte à deux entre Kevin et moi. Je vous le dis, ça va être excitant. »

Troisième au classement, Louis-Philippe Dumoulin a perdu des plumes à Saint-Eustache en terminant septième. Il accuse un retard de 28 points sur Lacroix.

« L’important, aujourd’hui, était de finir avant le 27 (Ranger), a souligné Lacroix. J’aurais aimé être en mesure de doubler Hathaway à la fin, lui faire une petite poussette comme il m’a fait à Antigonish il y a quelques semaines, mais il était simplement trop rapide. »

Après la pluie, le beau temps

L’épreuve de Saint-Eustache aurait dû être présentée samedi soir, mais la pluie a contrecarré les plans de tout le monde. L’ordre de départ de la course a été décidé selon les résultats des essais, qu’on a réussi à tenir samedi, les qualifications ayant été annulées.

Le petit monde de la série canadienne de NASCAR se retrouvera à Loudon, au New Hampshire, le 21 septembre.