Dame Nature a fait des siennes dans le Sud de l'Ontario.

Ranger, le plus rapide à Jukasa, freiné par la pluie

Andrew Ranger a mérité sa 24e pole en carrière en série canadienne de NASCAR, samedi à Hamilton, mais la pluie est venue gâcher une soirée qui s'annonçait très prometteuse pour le pilote de Granby.

C'est ainsi que la deuxième épreuve de la saison de la série Pinty's a été reportée à dimanche à la suite des fortes averses survenues en fin d'après-midi et en début de soirée. Le départ, dimanche, sera donné à 13h30.

«Ça arrive, a commenté Ranger pendant que la pluie tombait sur le Sud de l'Ontario. On va se reprendre demain, c'est tout.»

Un peu plus tôt, il s'était avéré le plus rapide lors des qualifications devant son coéquipier D.J. Kennington et Pete Shepherd III. Donald Theetge et Alex Tagliani ont réalisé les quatrième et cinquième meilleurs chronos.

Vainqueur de la première course de la saison à Bowmanville, Kevin Lacroix n'a pas réussi à faire mieux que le 11e meilleur temps parmi les 18 engagés.

«Je le répète, j'aime courir à Jukasa, a repris Ranger. C'est un ovale, mais il y a de l'espace et je me sens confortable ici. Et les gars de l'équipe m'avaient préparé une super voiture.»

Il y a un an, lors de la première des deux visites des bolides de la série canadienne de NASCAR prévues à Hamilton, Ranger avait aussi obtenu la pole. Il avait ensuite terminé cinquième lors de l'épreuve. En fait, il a fini deux fois cinquième à Jukasa la saison dernière.

«Ma performance d'aujourd'hui me donne bonne bouche et je vise une place sur le podium. Évidemment, c'est une longue course et il faut rien prendre pour acquis.»

Lors des pratiques, Ranger avait réalisé le 11e meilleur chrono. Mais il faut savoir qu'il n'y met rarement toute la gomme à l'occasion des essais.

Bernard et Berthiaume triomphent 

En stock-car sur terre battue, pendant ce temps, les Granbyens Steve Bernard et Vincent Berthiaume ont connu une excellente soirée.

À l'Autodrome Drummond, d'abord, Bernard a remporté la finale de 40 tours chez les modifiés. Deuxième la veille à Granby derrière Yan Bussière, il a devancé... Bussière et Mathieu Boisvert. 

Puis, à l'Autodrome BSL, dans la région de Rimouski, Vincent Berthiaume a remporté sa toute première finale en carrière en sportsman. À 15 ans, la saison dernière, Berthiaume avait été couronné recrue de l'année en sportsman à l'Autodrome Granby.