Cayden Lapcevich (au centre) et Alex Labbé (à gauche) ont animé le spectacle jusqu'à la ligne d'arrivée, où le jeune Ontarien a finalement été couronné vainqueur. Louis-Philippe Dumoulin a complété le podium.

Ranger espérait mieux

À la mi-course, tous les espoirs étaient permis pour Andrew Ranger, dimanche après-midi à l'Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction, dans le cadre de la troisième épreuve de la saison en série canadienne de NASCAR. Mais les choses se sont gâchées et le pilote granbyen a été contraint de laisser Cayden Lapcevich et Alex Labbé animer le spectacle jusqu'à la ligne d'arrivée, où le jeune Ontarien a finalement été couronné vainqueur.
Parti sixième, Ranger a dû se contenter de la neuvième place au final. Clairement, il espérait mieux, beaucoup mieux. 
« Je ne sais pas si j'avais la voiture pour gagner, mais j'en avais certainement une pour finir dans le top 5, a-t-il dit. On a essayé quelque chose lors de l'arrêt aux puits obligatoire de la mi-course et ça n'a pas fonctionné comme on le voulait. Soudainement, je me suis retrouvée avec une voiture sous-vireuse et j'ai perdu de la puissance pour la peine. C'est un peu plate... »
Au 299e tour, Ranger, alors huitième, s'est retrouvé dans le décor après un accrochage avec Kevin Lacroix (sixième à l'arrivée) qui, soit dit en passant, est loin d'être son meilleur ami à l'intérieur de la série. 
« Lacroix m'a sorti, tout simplement. Je ne sais pas pourquoi il a fait ça, ça n'avait pas rapport. Je ne sais pas s'il est fier de lui... »
Prévue pour 300 tours, la course en a finalement été une de 310 en raison du drapeau jaune survenu au 299e passage. Outre l'arrêt obligatoire, il y a eu cinq neutralisations, toutes en deuxième partie d'épreuve. 
Il y avait seulement 14 pilotes en piste, dont 12 ont fini la course. Et même sur le petit ovale d'un quart de mille, il y avait de l'espace en masse. Ce qui explique qu'il y a eu peu de brasse-camarade. Tout de même, on a eu droit à un bon spectacle. 
Lapcevich : « De la patience »
Parti troisième, le jeune Ontarien Cayden Lapcevich a encore démontré qu'il avait du talent, beaucoup de talent. Il a couru de façon intelligente, sans brusquer les choses, et c'est finalement lui qui a eu le dernier mot au terme d'une très belle bataille avec Alex Labbé. 
« L'idée, c'était d'être patient, a expliqué le champion en titre de la série. Il y a eu quelques contacts avec Alex, mais rien de trop grave. Je pense que les gens ont apprécié ce qu'ils ont vu. »
Lapcevich et Labbé se sont échangé la tête on ne sait plus combien de fois en deuxième partie- d'épreuve. C'était excitant. 
Louis-Philippe Dumoulin a complété le podium, tout juste devant DJ Kennington. 
Détenteur de la pole, le vétéran Donald Theetge est quant à lui demeuré premier un très long moment, mais il a perdu des plumes à la suite de l'arrêt aux puits obligatoire. Le pilote de Québec a tout de même terminé cinquième. 
« Notre deuxième train de pneus s'est avéré inefficace, a-t-il déploré. Je n'avais clairement plus la même voiture après l'arrêt aux puits. »
Le petit monde de la série canadienne de NASCAR se retrouvera à Mirabel, sur le circuit ICAR, le 8 juillet.
CLASSEMENT
(Après trois épreuves)
Alex Labbé 129 pts
Kevin Lacroix 127
Cayden Lapcevich 121
Louis-Philippe Dumoulin 120
Andrew Ranger 116