«Je pense qu’on s’en va à la bonne place», a mentionné Andrew Ranger.

Ranger (5e à Hamilton) est rassuré

Andrew Ranger est rassuré : il semble qu’il pourra miser sur une voiture compétitive sur ovale cette saison.

Le Granbyen, après avoir qualifié sa voiture en position de tête, a terminé cinquième, samedi soir au Jukasa Moto Speedway d’Hamilton, à l’occasion de la deuxième manche de la saison de la série canadienne de NASCAR. Spécialiste des circuits routiers, Kevin Lacroix a remporté sa première victoire en carrière sur ovale.

«On ne s’en cachera pas, ça a été une saison cauchemardesque sur ovale l’an dernier, a d’abord rappelé Ranger. Et d’être au volant d’une voiture performante, une voiture qui est dans le coup, ça fait tellement de bien!»

Ranger est parti premier, il a passé des moments en tête et en deuxième place, mais une crevaison survenue à 15 tours de la fin lui a fait perdre tout espoir de terminer sur le podium.

«Je suis reparti dernier, mais j’ai réussi à remonter pour la peine. La voiture était rapide, peut-être pas assez pour gagner, mais certainement assez pour espérer finir sur le podium.»

Nouveau venu au sein de la série Pinty’s, l’Ontarien Cole Powell a terminé deuxième, alors qu’Alex Tagliani a pris la troisième place devant Marc-Antoine Camirand.

 À la bonne place

 «J’avais besoin d’une bonne performance ici en fin de semaine et je l’ai eue, a repris Ranger. Et de l’obtenir sur ovale fait franchement du bien au moral. Je pense qu’on s’en va à la bonne place.»

En l’emportant à Hamilton, Kevin Lacroix a pris la tête du classement de la série canadienne de NASCAR, cinq petits points devant Louis-Philippe Dumoulin, septième à Hamilton. Ranger est sixième, à 16 points du meneur.

Le petit monde de la série Pinty’s débarquera au Québec pour la première fois de la saison le 30 juin, alors que l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction sera l’hôte de la troisième épreuve de la saison.