Tout allait bien pour Andrew Ranger jusqu'au cinquième tour. Là, sa course a tourné au cauchemar.

Ranger (15e) en furie!

Andrew Ranger voulait faire de son 100e départ en série canadienne de NASCAR, samedi après-midi dans les rues du centre-ville de Toronto, quelque chose de mémorable. Mais voilà, sa course a plutôt tourné au cauchemar.
Ranger menait au cinquième tour lorsqu'Alex Tagliani a tenté un dépassement dans un virage. La voiture no. 18 a heurté la numéro 27 et le Granbyen a dû rentrer aux puits. Il a perdu trois tours et a finalement récolté une très décevante 15e place.
 
«Je n'en reviens pas!, a lancé Ranger, du feu dans les yeux. C'est pas compliqué, j'avais tout pour gagner en fin de semaine. Et tout allait bien jusqu'à ce que Tagliani me rentre dedans. Pourquoi il a fait ça? Pourtant, c'est un pilote d'expérience, un vieux pro. Je ne comprends rien, rien, rien!»
 
Kevin Lacroix a triomphé. Le pilote de Saint-Eustache a remporté les trois épreuves disputées sur circuit routier (Bowmanville, Mirabel et Toronto) cette saison. La vengeance était douce au coeur de celui qui a été critiqué solidement à la suite de son comportement en piste sur le Circuit ICAR.
 
Louis-Philippe Dumoulin a fini deuxième, lui qui a devancé Adam Andretti, qui en était à son premier départ en série Pinty's. Alex Labbé et Jean-François Dumoulin ont complété le top 5.
 
Tous les détails dans La Voix de l'Est de lundi.