Les plaques du Panthéon des sports sont visibles à l’entrée du centre sportif d’Acton Vale.

Quatre bâtisseurs du centre sportif d’Acton Vale honorés

Quatre bâtisseurs du sport à Acton Vale ont été immortalisés dimanche au centre sportif de la municipalité. René Faubert, Anatole Bergeron, Henri Boisvert et Gabriel Meunier auront droit à leur plaque commémorative, devenant ainsi les premiers Valois à s’inscrire dans ce qui pourrait devenir une tradition dans les prochaines années.

Quatre bâtisseurs du sport à Acton Vale ont été immortalisés dimanche au centre sportif de la municipalité. René Faubert, Anatole Bergeron, Henri Boisvert et Gabriel Meunier auront droit à leur plaque commémorative, devenant ainsi les premiers Valois à s’inscrire dans ce qui pourrait devenir une tradition dans les prochaines années.

Pour célébrer le demi-siècle d’existence du centre sportif qui abrite notamment l’aréna d’Acton Vale, les responsables actuels du centre tenaient à mettre son histoire à l’honneur.

« Nous avons choisi quatre personnes qu’on peut vraiment considérer comme des bâtisseurs. Je pense qu’on a été prudent et que les choix que nous avons faits sont les plus rassembleurs possible », explique la conseillère municipale Annie Gagnon, qui s’est particulièrement impliquée dans le projet du Panthéon des sports d’Acton Vale. 

René Faubert a été gérant du centre sportif et directeur des loisirs pendant 30 ans.

Le choix du tout premier gérant du Centre sportif, René Faubert, qui est resté en poste jusqu’au tournant des années 2000, s’imposait aux yeux des organisateurs. Il était d’ailleurs le seul dimanche à être intronisé de son vivant. Figure majeure du sport sur glace, M. Faubert a mis sur pied plusieurs associations sportives à Acton Vale comme celle du hockey mineur ainsi que le Club de patinage artistique les Étincelles, a indiqué Annie Gagnon. 

« Ça me rappelle beaucoup de souvenirs une cérémonie comme celle d’aujourd’hui. Au début, c’était juste des blocs de ciment gris et une clôture en broche autour de la patinoire, on n’avait même pas de zamboni. Ce dont je suis le plus fier, c’est de voir que l’aréna a été rénové et qu’il est aussi utile aujourd’hui », soutient M. Faubert- qui a fourni plusieurs photos d’époque pour la cérémonie.

De la même génération que le précédent, Anatole Bergeron a été le premier président du Service des loisirs de la municipalité en plus d’avoir été conseiller municipal de 1964 à 1972 et maire de 1990 à 1998. Entrepreneur de profession, il s’est proposé de superviser bénévolement les travaux d’agrandissement du centre sportif au milieu des années 70. 

Reculant d’un pas dans l’histoire d’Acton Vale, le Panthéon des sports a honoré également la mémoire d’Henri Boisvert qui a fait du centre sportif un enjeu électoral lors de l’élection municipale de 1966 qui l’a mené au poste de maire. Comme le rappelait Annie Gagnon, la question avait été plébiscitée par un référendum et la municipalité sous la direction de M. Boisvert avait décidé d’aller de l’avant avec ce projet d’envergure.

Finalement Gabriel « Gaby » Meunier-, déjà considéré comme une légende sportive à Acton Vale, s’ajoutera au club sélect des bâtisseurs. Joueur de baseball étoile, Gaby Meunier est aussi connu pour être l’auteur de la première partie officielle parfaite aux quilles dans la ligue provinciale en plus de s’être illustré sur la patinoire, allant jusqu’à participer à deux camps d’entraînements des Canadiens de Montréal.

Les noms ainsi que les grandes lignes des biographies de ces quatre figures seront dorénavant visibles sur des plaques commémoratives, qui sont installées depuis dimanche à l’entrée du centre sportif.