Dustin Cook quittera la Corée du sud avec la tête haute.

Super-G masculin: Dustin Cook perce le top-10

Dustin Cook quittera la Corée du sud avec la tête haute.

« Je suis fier, malgré quelques erreurs, d’avoir réalisé ma meilleure course de la saison », a-t-il déclaré, au micro de Radio-Canada après avoir conclu sa descente au Super-G des Jeux olympiques de PyeongChang.

L’athlète de Lac Ste-Marie, en Outaouais, a enregistré un chrono d’une minute, 25 secondes et 23 centièmes. Ça n’a pas été suffisant pour ébranler les meilleurs skieurs européens. L’Autrichien Matthias Mayer a survolé la compétition. Il a complété sa descente en 1:24.62.

Cook pourra se targuer d’avoir été le meilleur athlète nord-américain dans cette épreuve. Il a pris la neuvième position.

Il s’agissait de sa deuxième épreuve aux Jeux. Quelques heures plus tôt, lors de la descente, il s’était contenté de la 32e position.

« C’était ma première course olympique à vie. Je me suis bien amusé », a-t-il gazouillé en quittant les pentes.

Vétéran de l’équipe nationale, Cook n’avait encore jamais eu l’occasion de participer au plus grand rassemblement sportif sur la planète. « Vous me reverrez aux Jeux olympiques dans 4 ans », a-t-il promis à Radio-Canada.

La skieuse de Saint-Isidore Valérie Grenier a également fait ses débuts olympiques, jeudi. Elle occupait le 33e rang au terme de la première manche du slalom géant féminin. Elle n’a pas été en mesure de compléter la deuxième descente.

Elle a été capable de surmonter assez rapidement sa déception. Elle reprendra le collier, ce week-end, pour le Super-G. LEDROIT