Le skieur de Saint-Augustin-de-Desmaures Alex Beaulieu-Marchand célèbre sa troisième place à l'épreuve de slopestyle des Jeux de PyeongChang, dimanche.

Cette nuit en Corée du Sud: votre mémo olympique matinal

Descente en bronze pour Beaulieu-Marchand

BOKWANG — Alex Beaulieu-Marchand a réalisé la descente de sa vie et a permis au Canada d'ajouter une médaille à sa récolte aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Le skieur acrobatique de Saint-Augustin-de-Desmaures s'est assuré la médaille de bronze de l'épreuve de slopestyle en ski acrobatique, dimanche, après avoir obtenu une note de 92,40 à sa deuxième descente. «Je skiais tellement bien aujourd'hui! s'est exclamé Beaulieu-Marchand. Je n'ai jamais skié aussi bien de ma vie.» Beaulieu-Marchand n'a été devancé que par le Norvégien Oystein Braaten (95,00) et l'Américain Nick Goepper (93,60). Les deux autres Canadiens en finale, le Britanno-Colombien Teal Harle et l'Ontarien Evan McEachran ont respectivement fini cinquième et sixième. Alex Bellemarre, de Saint-Boniface, a commis des erreurs lors de ses deux descentes et a dû se contenter du 22e échelon, avec 64,20 points. Il n'a donc pu accéder à la finale, qui était réservée aux 12 meilleurs skieurs. La Presse canadienne

***

L'or en slalom géant pour l'Autrichien Marcel Hirscher

L'Australien Marcel Hirscher a ajouté une deuxième médaille d'or à son palmarès de PyeongChang, dimanche, cette fois en slalom géant.

PYEONGCHANG — La domination de Marcel Hirscher en slalom géant lui a permis de remporter une deuxième médaille d'or aux Jeux olympiques de Pyeongchang. L'Autrichien de 28 ans a accentué à 1,27 seconde l'avance qu'il détenait après la première descente et il a résisté à une poussée du Norvégien Henrik Kristoffersen, qui a montré un temps combiné de 2:19,31. Kristoffersen est passé du 10e échelon à une médaille d'argent. Le Français Alexis Pinturault a terminé à 1,31 seconde de Hirscher et il a décroché la médaille de bronze grâce à un chrono de 2:18,04. Hirscher a de bonnes chances d'ajouter une troisième médaille d'or à son palmarès, car il prendra part au slalom, qui aura lieu jeudi. Il s'agit de sa meilleure discipline. Plus tôt au cours de ces Jeux olympiques, il avait triomphé au combiné alpin. Erik Read, de Calgary, s'est révélé le meilleur skieur canadien, se classant à égalité en 11e position grâce à un temps de 2:20,74. Trevor Philp, de Calgary, est passé de la 24e à la 18e place. Philip Brown et James Crawford, tous deux de Toronto, ont respectivement pris les 27e et 29e rangs. AP

***

Hockey masculin: troisième victoire de la République tchèque

Players from the Czech Republic celebrate after Dominik Kubalik scores a goal as goalie Jonas Hiller (1), of Switzerland, looks on during the third period of the preliminary round of the men's hockey game at the 2018 Winter Olympics in Gangneung, South Korea, Sunday, Feb. 18, 2018.

GANGNEUNG — La République tchèque s'est assuré de terminer au premier rang du groupe A au tournoi olympique de hockey masculin à la suite d'une victoire de 4-1 aux dépens de la Suisse. Dominik Kubalik a marqué le but victorieux pour les Tchèques au début de la troisième période. Michal Repik leur avait donné l'avance au premier engagement, mais Thomas Rufenacht a rapidement répliqué pour la Suisse. Roman Cervenka et Repik ont confirmé la victoire avec des buts dans un filet désert. Le gardien tchèque Pavel Francouz a alloué un but sur 29 tirs à son troisième match du tournoi. C'était la troisième victoire des Tchèques, qui ont auparavant défait la Corée du Sud 2-1 et le Canada 3-2 en tirs de barrage.

***

L'Allemagne bat la Norvège 2-1 en fusillade

Alexander Reichenberg (deuxième à partir de la gauche), de la Norvège, célèbre après avoir marqué contre l'Allemagne, pendant un match de ronde préliminaire du tournoi de hockey masculin des Jeux de PyeongChang, à Gangneung, dimanche.

GANGNEUNG — Patrick Hager a marqué en temps réglementaire et aussi en tirs de barrage et l'Allemagne a défait la Norvège 2-1, dimanche, lors du tournoi olympique de hockey masculin des Jeux de Pyeongchang. Danny aus den Birken a réalisé 28 arrêts et il a bloqué les trois tireurs adverses en fusillade. L'Allemagne a ouvert le pointage en avantage numérique, en deuxième période. Hager a accepté une passe de Dominik Kahun et il a poussé la rondelle derrière Lars Haugen. L'Allemagne est rentrée au vestiaire avec l'avance après que aus den Birken eut repoussé une échappé en désavantage numérique de l'attaquant norvégien Mats Rosseli Olsen, dans la dernière minute du deuxième vingt. La Norvège a nivelé la marque en troisième période, quand le tir d'Alexander Reichenberg a trompé la vigilance du gardien allemand, qui avait la vue voilée par Anders Bastiansen. Les deux nations devront participer aux matchs éliminatoires, mardi, afin d'accéder aux quarts de finale. AP

***

Hockey féminin: la Suisse blanchit la Corée 2-0

Phoebe Staenz, de la Suisse, échappe à Kim Hee-won, de la Corée unifiée, lors de la ronde préliminaire du tournoi de hockey féminin des Jeux de PyeongChang, à Gangneung, dimanche.

GANGNEUNG — La Suisse a connu un meilleur match que le précédent et elle a défait la Corée 2-0, dimanche, lors du tournoi olympique de hockey féminin des Jeux de Pyeongchang. Les deux équipes s'étaient affrontées en lever de rideau des Jeux olympiques, une journée après la cérémonie d'ouverture, et la Suisse avait lessivé la Corée 8-0. Cette fois, le résultat a été beaucoup plus serré. La gardienne suisse Janine Alder a effectué 19 arrêts, une journée après que Florence Schelling eut subi les foudres des Athlètes olympiques de la Russie, dans une défaite de 6-2 en quarts de finale. Sabrina Zollinger et Evelina Raselli ont enfilé l'aiguille pour les médaillées de bronze des Jeux de Sotchi, en 2014. La Suisse tente de terminer ce tournoi au cinquième rang et elle croisera le fer avec la Suède ou le Japon, mardi. La Coréenne Shin So-jung a stoppé 51 rondelles. Son équipe n'a alloué qu'un but en quatre désavantages numériques. Lors du premier duel entre les deux nations, Shin avait permis à Alina Muller d'enregistrer un tour du chapeau dès le premier engagement. AP

***

Ski de fond: les Norvégiens impériaux, le Canada 9e au relais

Le fondeur norvégien Simen Hegstad Krueger célèbre avec son coéquipier Johannes Hoesflot Klaebo après leur victoire au relais masculin 4x10km des Jeux de PyeongChang, au Centre de ski Alpensia, dimanche.

Avec dans ses rangs l'un des meilleurs skieurs en classique Martin Johnsrud Sundby, et deux des meilleurs fondeurs des JO-2018, Simen Hegstad Krüger et Johannes Hoesflot Klaebo, la Norvège s'est parée d'or dimanche à Pyeongchang lors du relais en ski de fond. Voilà 16 ans que la grande nation du ski nordique voyait le titre collectif lui échapper chez les messieurs, propriété de son grand rival la Suède depuis 2010. Dimanche sur le site Alpensia, les deux relais en style classique ont permis à Didrik Toenseth et Sundby de limiter la casse sur une équipe des athlètes olympiques de Russie totalement déchaînée avec Andrey Larkov et Alexander Bolshunov, deux excellents "classiques". La demi-minute d'avance pour les Russes sous bannière olympique n'était pas suffisante pour maintenir l'écart avec la Norvège équipée en style libre du champion olympique de skiathlon, Krüger, et de la nouvelle pépite du nordique, Klaebo, champion olympique du sprint. La France aura joué les trouble-fête avec ces deux jeunes, Clément Parisse (24 ans) et Adrien Backscheider (25 ans), en relais des deux expérimentés Jean-Marc Gaillard (37 ans) et Maurice Manificat (31 ans), terminant troisième. Privé des services d'Alex Harvey, le Canada s'est classé neuvième sur 14 équipes. AFP

***

Curling féminin: le Canada l'emporte 10-8 sur la Suisse

La skip canadienne Rachel Homan lance une pierre dans le match de ronde préliminaire contre la Suisse, pendant le tournoi de curling féminin des Jeux de PyeongChang, à Gangneung, dimanche.

GANGNEUNG — La Canadienne Rachel Homan a marqué trois points au 9e bout et en a volé un autre au 10e pour inscrire une victoire de 10-8 aux dépens de la Suissesse Silvana Tirinzoni, dimanche, au tournoi de curling féminin des Jeux olympiques de Pyeongchang. Tirinzoni a raté ses deux tirs au neuvième bout et Homan a réussi le grand coup pour prendre les devants. La capitaine du quatuor suisse a lancé sa dernière pierre avec un peu trop de force au 10e bout pour offrir un point au Canada et la victoire au centre de curling de Gangneung. Homan, qui a amélioré sa fiche à 3-2, a inscrit deux points au troisième bout mais Tirinzoni a répliqué avec trois points à l'engagement suivant. Homan a réussi deux points au cinquième mais elle a mis trop de rotation sur sa dernière pierre au sixième et Tirinzoni en a profité pour ajouter trois points. Le Canada est revenu à la charge avec deux points au septième bout et a limité la Suisse à un point au huitième. Au neuvième, la dernière pierre de Tirinzoni n'a pas courbé suffisamment et est sortie, pavant la voie aux trois points de Homan. «Nous avons réussi quelques coups incroyables, des coups de précision, a déclaré Homan. Nous devions les réussir et nous devions tous les réussir.» La Presse canadienne

***

Curling masculin: deuxième défaite d'affilée pour Koe

Le skip canadien Kevin Koe affiche une mine sombre lors le match de ronde préliminaire contre la Suisse, pendant le tournoi de curling masculin des Jeux de PyeongChang, à Gangneung, dimanche.

Chez les messieurs, le skip canadien Kevin Koe, de Calgary, a subi sa deuxième défaite d'affilée, s'inclinant 8-6 face au Suisse Peter De Cruz, dimanche. Benoit Schwarz, le vice-capitaine suisse qui s'élance quatrième, a marqué quatre points dès le bout initial pour procurer une confortable avance à sa troupe. Un coup raté de Koe avait mis la table pour cette poussée des Suisses en début d'affrontement. «J'ai trouvé que notre début de duel a été médiocre. Qu'est-ce que je peux dire de plus? Tu donnes quatre points dès le premier bout, surtout de la façon dont j'ai raté mon coup. C'est ce qui a fait la différence», a expliqué Koe. La Presse canadienne

***

TABLEAU DES MÉDAILLES

***

ENTENDU À PYEONGCHANG

Le médaillé d'argent Nick Goepper, des États-Unis, le médaillé d'or Oystein Braaten, de la Norvège, et le médaillé de bronze Alex Beaulieu-Marchand, du Canada, dans l'aire d'attente des athlètes, lors de la compétition de slopestyle des Jeux de PyeongChang, dimanche.

«Ost… de tabarn…» Difficile d’imaginer une phrase plus québécoise que celle-ci! Elle ne sortait toutefois pas de la bouche d’un Québécois, mais plutôt de celle d’un ami français d’Alex Beaulieu-Marchand, qui le félicitait de sa médaille de bronze en slopestyle, dimanche. La camaraderie est évidente dans le monde du ski libre, où chacun félicite l’autre pour sa descente. Beaulieu-Marchand a donné des entrevues jusqu’en Nouvelle-Zélande à une autre de ses connaissances. Une fois son passage dans la zone mixte, où il doit passer devant les caméras des détenteurs de droits télévisuels et les médias de presse écrite, chaque médaillé est ensuite invité à participer à une conférence de presse officielle tout près des gradins. Quelques heures plus tard, ils sont invités à la Plaza des médailles, au Parc olympique, afin d’y recevoir officiellement leur médaille. Pour sa part, le comité olympique canadien prévoit toujours un autre point presse le lendemain matin avec le médaillé du jour au MPC (Centre de presse principal). Carl Tardif

***

CORÉE DU SUD 101

La tour Namsan, indicatrice de la qualité de l'air, à Séoul.

Larmes, toux, nez qui coule… Ces symptômes font maintenant partie du quotidien de la population de la Corée du Sud, qui connaît des pics de pollution, depuis quatre ans. L’air de sa capitale, Séoul, souvent plongée dans une brume grisâtre, se retrouve d’ailleurs parmi les plus toxiques au monde, en raison des particules fines qui s’y retrouvent. Ces dernières proviennent à parts égales de la Chine voisine et de ses propres centrales de charbon. Elles pénètrent dans l’appareil respiratoire, puis dans le système sanguin, provoquant cancers, asthme, bronchites, etc. Pour s’en prémunir, les Coréens multiplient les purificateurs d’air à la maison et portent des masques à haut taux de filtration. À Séoul, la tour Namsan, située au cœur de la mégapole, sert en outre de repère aux citoyens. Selon la couleur de son illumination — bleu, vert, jaune ou rouge — elle indique le niveau de qualité de l'air, allant de bon à très mauvais. Sources : RFI, La Croix Kathleen Lavoie

***

LES QUÉBÉCOIS EN ACTION AUJOURD’HUI

L’équipe canadienne affronte la Corée du Sud dans la ronde préliminaire du tournoi de hockey masculin, qui se poursuit, à 7h10. À surveiller, les Québécois Marc-André Gragnani (Montréal), Maxim Lapierre (Saint-Léonard), Maxim Noreau (Montréal) et Kevin Poulin (Montréal). Lundi matin, les patineurs de vitesse longue piste québécois Alex Boisvert-Lacroix (Sherbrooke) et Laurent Dubreuil (Lévis) font leur entrée en scène, lors des finales de l’épreuve du 500m, à 6h50.