Denis Lamontagne a bien aimé les performances de ses lanceurs samedi, dont celles des vétérans William Boulanger-Élie (notre photo) et Francis Krakana.
Denis Lamontagne a bien aimé les performances de ses lanceurs samedi, dont celles des vétérans William Boulanger-Élie (notre photo) et Francis Krakana.

Présaison des Guerriers: des débuts encourageants, selon Lamontagne

De retour à l’entraînement depuis la mi-juin, les Guerriers ont poursuivi leur préparation en disputant leurs premiers matchs préparatoires officiels samedi après-midi, alors que les Aigles de Trois-Rivières étaient de passage au Stade Napoléon-Fontaine. Les deux formations de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) se sont neutralisées lors d’un programme double comprenant deux parties de cinq manches.

«Le pointage n’est pas très important à cette étape-ci», a affirmé le gérant des Guerriers, Denis Lamontagne.

«Le but est de remettre les gars sur la bonne voie et de voir nos nouveaux joueurs, de déterminer à quelles positions on va les utiliser. On est en train d’obtenir des réponses à ce niveau-là.»

Lamontagne a bien aimé les performances de ses lanceurs, notamment du côté des vétérans.

«(William) Boulanger-Élie et (Francis) Krakana étaient présents, et on était bien contents de les voir. Ça montre qu’ils ont un réel engagement envers Granby et les Guerriers», s’est-il réjoui.

Zachary Gagnon et Samuel Robichaud figurent aussi parmi ceux qui sont montés sur la butte face aux Aigles. Plusieurs artilleurs devront sans doute améliorer leur ratio balles/prises, mais Lamontagne était prêt à passer l’éponge samedi.

Parmi les joueurs de position, le vétéran Xavier Langlois a de nouveau montré l’exemple, que ce soit au bâton, derrière le marbre ou même à l’arrêt-court. Les recrues Samuel Archambault et Médéric Nadeau-Chalut, capables d’évoluer comme receveur ou au deuxième coussin, ont aussi fait bonne impression.

De façon générale, Denis Lamontagne estime que son équipe sera plus équilibrée cette saison. «On est peut-être un peu moins offensifs, mais on est meilleurs en défensive et en relève», a-t-il avancé.

Les matchs étaient officiellement disputés à huis clos samedi, mais on a tout de même permis aux parents de joueurs provenant de l’extérieur d’entrer dans le Stade Napoléon-Fontaine.

Les Guerriers ont d’abord affronté les Castors, de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ), à Acton Vale vendredi soir. Lamontagne préfère toutefois ne pas s’étendre sur le sujet puisque le calendrier présaison ne devait pas débuter avant le 4 juillet dans la LBJEQ.

«En cinquième manche, on menait 10-4. Ensuite, j’ai fait des tests et ça a fini 11-10 pour Acton. L’objectif reste d’évaluer le développement de nos jeunes», s’est-il contenté de dire.

Son club disputera trois autres rencontres préparatoires à domicile cette semaine. Le Big Bill de Coaticook (LBMQ) s’amènera en ville mardi, puis ce sera au tour des Bisons de Saint-Eustache samedi dans le cadre d’un autre programme double.

Simon Després

Després ne reviendra pas 

Quelques absents au sein de l’alignement granbyen ce week-end ont piqué notre curiosité. Lamontagne affirme que les joueurs d’avant-champ François Guimont, pour des raisons «personnelles» et Simon Després, qui se concentrera sur sa formation comme policier, ne seront probablement pas de retour avec les Guerriers cet été. 

«C’est certain que Simon va nous manquer. C’est un bon morceau, on comptait sur lui. Mais à un certain point, les gars doivent faire des choix pour leur future carrière.»

À sa troisième saison en tant que deuxième-but régulier, Després a produit 37 points en 43 matchs réguliers en 2019, en plus de cumuler une excellente moyenne au bâton de ,370.

En l’absence de Guimont, le polyvalent Alexandre Lapointe devrait devenir l’homme de confiance à l’arrêt-court.

«Je ne peux pas me fier sur des gars dont la présence est incertaine. Je ne veux pas bâtir là-dessus», a tranché Lamontagne.