Steve Green est en nomination pour le titre de gérant de l’année, lanceur par excellence et joueur le plus utile.

Pluie de nominations pour les Castors

Champions de la Ligue de baseball majeur du Québec, les Castors d’Acton Vale risquent fort d’être récompensés comme il se doit dans une semaine lors du gala du circuit Daniel Bélisle, qui aura lieu à Shawinigan, dans la ville des Cascades.

Ainsi, les Castors sont en nomination dans huit des 10 catégories où des prix seront remis. Il n’y a que dans la catégorie « frappeur recrue de l’année » que les Valois sont blanchis.

Steve Green est d’abord en nomination pour le titre de gérant de l’année. Et comme si ce n’était pas assez, il pourrait être couronné lanceur par excellence et joueur le plus utile.

Avec sa fiche de huit victoires, aucune défaite et sa moyenne de points mérités de 1,45, Green a été encore dominant cette saison.

Fernando Fernandez-Beltran, lui, est en nomination pour le titre de lanceur recrue de l’année. L’ancien des Guerriers junior élite a conservé une fiche de deux victoires, une défaite et quatre matchs sauvegardés, avec une moyenne de points mérités de 2,47.

Avec sa moyenne au bâton de ,439, ses quatre circuits et ses 26 points produits, Reinaldo Ramirez n’a certes pas volé, de son côté, d’être considéré pour le titre de meilleur frappeur.

Même chose pour Martin Bérubé dans la catégorie réservée au meilleur frappeur désigné et joueur d’utilité. Le vétéran de 13 saisons dans la LBMQ a conservé une moyenne de ,357, avec trois circuits et 25 points produits.

Jean-François Dorais, enfin, est en nomination pour le titre de meilleur joueur de 40 ans et plus ainsi que pour celui de directeur général par excellence.