Les joueurs du Métal Pless célèbrent à la suite de leur premier but, celui de Nicolas Carrier.

Plessisville inflige une première défaite à domicile aux Bisons

Face à l’équipe de l’heure dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec, les Bisons ont perdu un premier match à domicile, samedi soir, après quatre succès.

Devant 850 spectateurs au Centre sportif Léonard-Grondin, les Bisons se sont inclinés 4-3 aux dépens du Métal Pless de Plessisville, qui a remporté ses cinq derniers matchs ainsi que sept de ses huit derniers.

Les représentants des Bois-Francs, après avoir disposé du Bellemare de Louiseville la veille chez eux, étaient débarqués à Granby pour jouer au hockey… et pour gagner. En arrière 2-1 en milieu de deuxième période, ils ont inscrit trois buts avant la fin de l’engagement, faisant ainsi très mal aux locaux, qui sont néanmoins parvenus à réduire l’écart à un filet à la huitième minute de jeu de la troisième.

« On affrontait une bonne équipe, mais ça a clairement pas été notre meilleur match de la saison, a expliqué l’entraîneur David Lapierre. En deuxième, on a donné beaucoup d’espace de manœuvre aux joueurs du Métal Pless et on en a payé le prix. »

Tommy Veilleux a dirigé l’attaque du Métal Pless avec deux buts, dont celui qui s’est avéré celui de la victoire. Nicolas Carrier et Joakim Bérubé ont complété.

Avec un but et deux passes, David Marcotte a été le meilleur des Bisons. Charles Power, qui a ajouté une passe, et Tommy Lapierre ont aussi réussi à déjouer Steven Veilleux, qui a bloqué 42 lancers.

À l’autre bout, Paul Bourbeau Jr a été mis à l’épreuve 39 fois.

Manque de cohésion

« Le match aurait pu aller d’un bord comme de l’autre, mais le dernier 10 minutes de la deuxième période nous a tués, a mentionné Power. Strictement en matière de cohésion, ça a été un de nos pires matchs de la saison. »

Le Métal Pless comptait trois ex-Inouk dans son alignement, soit Jacob Dupont, Joachim Vachon et Janik Lowry-Gagnon. Les trois ont été blanchis.

S’ils saluaient le retour au jeu de Jason Crack (blanchi samedi), les Bisons étaient cependant privés des services d’Alexandre Coulombe et Maxime Roy, indisponibles, de même que Patrice Demuy, toujours blessé, Martin Trempe, suspendu, ainsi que Francis Brunelle qui, a-t-on appris tout juste avant le match, est blessé à un poignet et qui devrait rater quelques semaines d’activités.

Après la mêlée générale d’une semaine plus tôt, le match a été ponctué de trois combats, tous en deuxième période, impliquant Christopher Saurette, Jonathan Fortier et Jonathan Bouchard. Une soirée presque tranquille…

Fortier, en passant, avait disputé son premier match dans la Ligue nord-américaine la veille dans l’uniforme des 3 L de Rivière-du-Loup, qui affrontaient les Pétroliers du Nord de Laval dans le Bas-Saint-Laurent. Il était accompagné là-bas par Brian Lovell, dont les 3L viennent d’acquérir les droits en provenance des Marquis de Jonquière.

À la suite des matchs du week-end, les Loups de La Tuque (9-2-1) et le Métal Pless (9-3-1) partagent le premier rang du classement de la LHSAAAQ avec 19 points chacun. Les Bisons (8-4) sont maintenant troisièmes, à égalité avec Louiseville (7-2-2).

Les Bisons visiteront le Formule Fitness de Bécancour vendredi avant de recevoir les Sportifs de Joliette le lendemain.