Jean-Philippe Brouillard est l’un des cinq joueurs à faire son entrée dans le Club des anciens Phénix. Comme en témoignent ces photos, il aura grandi au sein même de l’organisation.

Place au Club des anciens Phénix !

C’est samedi soir à l’auditorium de l’école secondaire J.-H.-Leclerc que sera présenté le gala de fin de saison de Baseball mineur Granby. L’événement aura une saveur particulière cette année puisqu’on procédera à l’intronisation de cinq joueurs au nouveau Club des anciens Phénix, qui est ni plus ni moins le panthéon de l’organisation.

« Le seul grand critère pour faire son entrée dans le Club des anciens Phénix est d’avoir joué au moins cinq ans au sein de l’organisation, explique Jean-François Brouillard, membre du conseil d’administration, responsable des communications et entraîneur. Les cinq que nous saluons cette année viennent tous de compléter leur séjour parmi nous. »

Trois d’entre eux, soit Emerick Voyer, Joany Giroux et Jean-Philippe Brouillard, ont disputé pas moins de 11 saisons dans l’uniforme des Phénix. Zachary Larocque et Olivier Pontbriand seront les autres intronisés.

« Olivier n’a joué que deux ans avec les Phénix, mais son histoire est très particulière, reprend Brouillard. Avant 2017, il n’avait jamais joué au baseball de sa vie. Les deux saisons qu’il a disputées n’ont pas toujours été faciles pour lui, mais sa détermination et sa personnalité ont fait en sorte que son passage dans l’organisation a marqué tout le monde. »

Brouillard aimerait que, éventuellement, des entraîneurs aient aussi leur place à l’intérieur du Club des anciens Phénix.

« On est fiers de ce projet. Et je suis convaincu qu’on en sera encore plus fiers tantôt. »

Le gala de fin de saison du Baseball mineur Granby débutera à 16 h pour les joueurs d’âge novice et à 18 h pour les autres.

Baseball mineur Granby aura enfin un nouveau président le 22 octobre alors que l’organisation tiendra son assemblée générale annuelle. Valérie Gagné a assuré l’intérim au cours des derniers mois à la suite de la démission de Jean-Philippe Primeau, survenue en début de saison.