Pier-André Côté a grimpé sur la plus haute marche du podium au terme des six épreuves de l'Omnium ce week-end, lors des Championnats québécois sur piste qui avaient lieu à Bromont. Marc-Antoine Soucy et Marc-Antoine Noël se sont emparés respectivement des 2e et 3e places.

Pier-André Côté couronné à Bromont

La vedette montante du cyclisme, Pier-André Côté, a encore une fois démontré tout son potentiel en s'imposant à l'Omnium lors des Championnats québécois sur piste qui avaient lieu en fin de semaine à Bromont.
Le cycliste de 19 ans a terminé en tête du classement cumulatif chez les seniors au terme des six épreuves de cette discipline qui comprend notamment un contre-la-montre de 1 km et une poursuite individuelle de 3 km.
Il a grimpé sur la plus haute marche du podium après avoir devancé Marc-Antoine Soucy, qui représentera le Canada cette semaine au Tour de l'Alberta, et Marc-Antoine Noël. Ces deux derniers ont remporté respectivement l'argent et le bronze.
«Il a offert une belle performance. C'est d'autant plus impressionnant qu'il en est seulement à sa première saison au niveau élite», a noté le directeur du Centre national de cyclisme de Bromont (CNCB), Nicolas Legault.
Le jeune athlète de Saint-Henri, près de Lévis, connaît en effet une saison de rêve. Il a entre autres récolté une médaille de bronze aux Championnats nationaux à Thetford Mines et fini 4e lors du tour de l'Abitibi.
En tout, pas moins de cent cyclistes évoluant des catégories minime à maître ont pris part aux diverses compétitions des Championnats québécois sur piste ce week-end. Le CNCB, qui possède l'unique vélodrome de la province, accueille l'événement depuis maintenant une quinzaine d'années.
«Ce fut une année exceptionnelle. La température a vraiment été idéale, les coureurs ont été au rendez-vous et on a eu de belles compétitions sur la piste. On ne pouvait pas demander mieux», a lancé M. Legault en guise de bilan.
Toujours dans le coup à 67 ans
Même à l'âge de 67 ans, Gérard-Louis Robert a quant à lui prouvé qu'il était toujours dans le coup en prenant le deuxième rang de l'Omnium chez les maîtres. Le cycliste aguerri d'origine française qui compte plus de 300 victoires à son actif a uniquement été devancé par Stéphane LeBeau. Un maigre écart de six points a séparé les deux coureurs.
Toujours à l'Omnium, Lea Domingue et Félix-Olivier Moreau (minime), Simone Boilard et Antoine Dalterio (cadet), Laurie Jussaume et Tristan Guillemette (junior) ainsi que Marie-Soleil Blais (senior) ont également tous remporté les grands honneurs de leur division respective.
Récemment recruté par l'équipe canadienne qui a participé aux Championnats mondiaux sur piste à Aigle, en Suisse, Tristan Guillemette semblait particulièrement fier de sa prestation.
«J'ai effectué le meilleur temps au contre-la-montre 1000 m de toutes les classes confondues avec un temps de 1: 08: 586 pour une vitesse moyenne de 52,4 km/h. J'ai (aussi) remporté toutes les disciplines à l'exception de la course à élimination dans laquelle j'ai terminé en 2e place», s'est-il réjoui.
Les efforts de plusieurs cyclistes de la région ont aussi été récompensés. Pensons notamment à la Bromontoise Katherine Bergeron qui a fini 2e à l'Omnium chez les junior tout comme Thierry Kirouac Marcassa du côté des hommes. Gabriel Guay, un Granbyen d'origine, a quant à lui terminé au 6e rang toujours dans la classe junior.