Peter Polansky a eu le meilleur sur le Français Ugo Humbert.

Peter Polansky triomphe!

Peter Polansky a ajouté son nom au palmarès des Canadiens qui ont remporté les honneurs en simple du Challenger Banque Nationale de tennis de Granby, dimanche après-midi, lorsqu’il a défait en finale le Français Ugo Humbert en trois manches.

Frank Dancevic, trois fois, Vasek Pospisil ainsi que Stéphanie Dubois et Eugenie Bouchard ont triomphé avant Polansky, qui en était à sa deuxième participation de suite à la finale.

« Gagner chez nous, au Canada, c’est extraordinaire, a lancé le Torontois à la suite de sa victoire de 6-4, 1-6 et 6-2. Et Granby, en plus, c’est tellement spécial. Le public est bon pour les Canadiens, mais il est bon aussi pour tous les joueurs. Ça paraît que vous aimez le tennis, ici… »

On ne compte plus les fois où Polansky, 30 ans, est passé par chez nous. De dures défaites, il en a subi avant de commencer à s’imposer. Mais il avoue qu’il ne ressentait pas de pression particulière, dimanche, en sautant sur le court central.

« Quand tu arrives en finale, tu as gagné tes points et il n’y a plus de stress. C’est ça pour moi en tout cas. N’empêche que j’ai tout donné aujourd’hui. »

On a senti qu’il avait vraiment tout donné au troisième set après que Humbert lui ait fait mal au second.

« J’avais confiance après la première manche, mais il est revenu avec beaucoup de force ensuite. Quand j’ai vu qu’il m’avait brisé en partant, j’ai compris qu’il était sérieux, qu’il voulait se battre. Au troisième set, il y a eu des points très chaudement disputés, qui auraient pu aller d’un côté comme de l’autre. C’était du bon tennis. »

Polansky rêve toujours d’une place dans le top 100. Débarqué à Granby au 134e rang mondial, il devrait s’en rapprocher un peu.

La vie de tennisman étant ce qu’elle est, Polansky se préparait à reprendre l’avion, direction le Mexique cette fois. Pas plus tard que mardi, il entamera sa participation au tournoi de Los Cabos, doté d’une bourse de 715 000 $.

En l’emportant dimanche, il a mis la main sur 14 500 $. Ça reste une bonne semaine.

Samedi, Polansky avait vaincu son compatriote Frank Dancevic en demi-finale en deux manches. Humbert avait atteint le match ultime, de son côté, en disposant du Slovaque Norbert Gombos en trois sets.

Même s’il avait appris à apprécier Humbert au cours de la semaine, le public était à 100 % derrière Polansky. Si le temps souvent incertain a coûté de nombreux spectateurs au tournoi tout au long de la semaine, ils étaient néanmoins quelque 800 personnes dans les gradins dimanche pour la finale des hommes.

« Peter a mieux joué »

Ugo Humbert, lui, n’en menait pas large après sa défaite. Finaliste au Challenger de Gatineau une semaine plus tôt, il a plus d’une fois affirmé au cours des derniers jours qu’il voulait gagner à Granby.

« Peter a mieux joué », a-t-il simplement dit avant de remercier la foule pour « cette super semaine ».

Tout de même, les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. À Gatineau, Humbert avait eu le meilleur sur Polansky en quarts de finale. Chez nous, le vétéran a eu sa revanche sur le jeune.

Mais à 20 ans, le jeune a énormément d’avenir. Il faudra d’ailleurs retenir son nom.