Martin Pelletier entouré de quelques-uns des membres de son équipe. Le pilote de Sorel-Tracy n’a pas volé la Coupe Bob-Gatien, remise au pilote de l’année.

Pelletier «pas encore sûr à 100 %» de faire le saut en modifié

Sans surprise, Martin Pelletier a remporté la Coupe Bob-Gatien, remise au pilote de l’année, lors du banquet de l’Autodrome Granby et du RPM Speedway, tenu au Domaine de l’érable de Sainte-Rosalie.

Pelletier a dominé comme ce n’est pas permis en 2018 au volant de son sportsman. Ainsi, il a été champion à Granby, à Saint-Marcel, ainsi qu’à l’Autodrome Drummond au terme d’une saison où il aura remporté pas moins de 23 finales, dont 10 sur le tracé de la rue Cowie.

« Très honnêtement, je ne m’attendais pas vraiment à ça, a indiqué le pilote de Sorel-Tracy alors qu’on lui remettait le gros trophée. Ça me rend fier, très fier, surtout qu’avoir son nom associé à une légende comme Bob Gatien, c’est un grand honneur. »

Évidemment, tous attendent que Pelletier confirme qu’il fera le saut en modifié la saison prochaine. Mais cette confirmation, même si on s’en approche, n’est pas encore venue en fin de semaine.

« Disons que ça regarde pour que je fasse le saut, mais ce n’est pas encore sûr à 100 %, a-t-il laissé tomber. Vous allez me dire que c’est toujours la même chose, mais il y a encore des considérations budgétaires à analyser. Je le répète : si je monte en modifié, ce sera pour être compétitif, pas pour faire de la figuration. »

Pelletier ne s’est pas fixé d’heure de tombée pour la suite des choses. Mais il sent la pression, il sent que sa décision est très attendue.

« Moi le premier, j’ai hâte de vous dire ce qui en est », a-t-il conclu.

La Coupe du président à Dany Voghel

La Coupe du président, l’autre grande récompense remise lors du banquet des pistes de Granby et de Saint-Marcel, a été décernée à Dany Voghel, pilote en classe pro-stock. S’il a terminé deuxième au classement de l’Autodrome et troisième à celui du RPM Speedway, le coureur de Mont-Saint-Hilaire a surtout été honoré pour tous les efforts qu’il met afin que sa catégorie demeure en santé.

« Croyez-moi, Dany en fait des appels afin de garder le moral des troupes à la hausse, afin de voir s’il ne peut pas rendre service ou afin de convaincre tel pilote ou tel autre de revenir, a expliqué le promoteur Dominic Lussier. Sérieusement, c’est incroyable comment il a la classe pro-stock à cœur. On a parfois des discussions corsées, lui et moi, mais c’est beau de voir à quel point il aime sa classe et les gars qui courent avec lui. Le titre de personnalité de l’année dans le monde du stock-car sur terre battue lui revient de plein droit. »

Lussier a par ailleurs annoncé aux quelque 600 convives que l’éreintante bataille juridique qui opposait les propriétaires du RPM Speedway à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) est enfin terminée et qu’il peut maintenant assurer qu’il y aura encore des courses pendant plusieurs années à Saint-Marcel. Ce qui lui a valu une belle ovation.

La prochaine saison de Lussier et de ses partenaires sera leur 10e à l’Autodrome Granby. Si la programmation de la prochaine campagne devrait être divulguée au début de l’année, le promoteur a toutefois révélé qu’un nouveau tableau indicateur sera installé, ce qui a de quoi réjouir les amateurs… et les journalistes.

« Cette 10e saison, on veut qu’elle soit très spéciale », a-t-il répété en ajoutant qu’il espérait avoir de belles surprises à annoncer après les Fêtes.

Notons enfin que Michäel Parent a remporté le tirage au sort qui lui permet de mettre la main sur un moteur W16 en vue de la prochaine saison. Alex Lajoie a fait de même en sportman, mais il n’a pas l’intention de graduer en modifié tout de suite. Un membre de son équipe nous a glissé à l’oreille qu’il pourrait l’offrir à Martin Pelletier si celui-ci peine à trouver le budget pour graduer en classe supérieure…