Avec raison, Yan Pellerin et Adam Dyczka avaient le sourire facile à la suite de la soirée de vendredi.

Pellerin veut présenter un gala à Granby

MONTRÉAL – Près de 1600 spectateurs ont assisté au deuxième gala présenté par New Era Fighting and Promotion, vendredi soir, au centre Pierre-Charbonneau de Montréal. Une constatation : le promoteur Yan Pellerin apprend vite... et bien.

«J’aurais aimé avoir 2000 personnes et remplir la place, mais je suis quand même satisfait», a expliqué le Granbyen, dont l’organisation de la soirée était à la hauteur du travail des promoteurs bien plus expérimentés.

Mais voilà, Pellerin aimerait bien démontrer son savoir-faire comme promoteur aux gens de Granby.

«Je veux présenter un gala chez nous en 2020, a-t-il dit. Le projet est avancé et il y a des négociations. Je ne veux pas en dire trop, mais ça regarde bien.»

Le centre sportif Léonard-Grondin est l’endroit visé.

Pellerin rêve d’une soirée où les Adam Dyczka, Alex Beaulé, Dimitri Waardenburg, Charles Hauver et lui-même, bien sûr, seront en action.

«Je pense que les Granbyens embarqueraient et qu’on se ferait une belle soirée, a-t-il continué. Granby est une bonne ville de sports de combat.»

«Tellement puissant»

Un des athlètes qui a retenu l’attention, vendredi soir, est justement un Granbyen. Oui, Yan Pellerin a aimé ce qu’il a vu d’Adam Dyczka, qui l’a emporté par KO à la 50e seconde du premier round devant le Slovaque Michal Lukacik.

«Adam est tellement puissant, a-t-il dit. Avec sa droite, il peut même coucher Simon Kean (un des rares bons poids lourds au Québec), j’en suis convaincu.»

Plus loin, Yvon Michel, qui a vu passer un espoir et puis un autre au fil des ans, a avoué que Dyczka avait tellement fait vite qu’il n’avait pas vraiment eu le temps de l’évaluer.

«J’ai vu qu’il frappait fort, évidemment, a-t-il mentionné. Pour le reste, 50 secondes, c’est peu pour juger du talent d’un boxeur. Mais clairement, il a du potentiel et on va lui donner la chance de se faire valoir.»

Michel n’a pas voulu confirmer les informations obtenues par La Voix de l’Est à l’effet que Dyczka se battra lors du gala qu’il prépare en vue du mois de novembre à Québec. Gala qui mettra en vedette la championne du monde Marie-Ève Dicaire. Mais…

«Disons que c’est possible…», a-t-il laissé tomber avant de passer à autre chose.

NOTESFrancis Lafrenière a mis la main sur le titre canadien des poids moyens, vendredi soir, lorsqu’il a défait Francesco Cotroni par arrêt de l’arbitre au cinquième round… Ça avait beau être un combat de démonstration, Hugo Girard et Patrick Côté se sont battus pour vrai et avec sérieux. Chapeau aux deux bonshommes!