Paul Bourbeau Jr est très clairement identifié comme le gardien no. 1 des Bisons.

Paul Bourbeau Jr en doit une aux Bisons

Paul Bourbeau Jr a le sourire facile par les temps qui courent. Et il a l’impression d’en devoir une aux Bisons, qui l’ont ni plus ni moins ramené dans le monde du hockey.

« Avant de garder les buts lors de notre premier match préparatoire il y a deux semaines, je n’avais pas joué depuis le mois de janvier, explique l’athlète de 27 ans. Je suis content d’être de retour et je suis content de me retrouver à Granby. »

Bourbeau Jr, qui sera devant le filet des Bisons samedi soir alors que les Granbyens recevront le Formule Fitness de Bécancour à l’occasion de leur dernier match préparatoire, avait connu une bonne saison il y a deux ans dans l’uniforme des Maroons. Dans des conditions pas toujours faciles, il avait conservé une moyenne de 3,68 en 17 rencontres.

« J’ai eu du plaisir à Waterloo à l’époque et si je suis parti, c’est parce que je pensais que j’avais une chance de faire ma place dans la Ligue nord-américaine, reprend-il. Mais disons que ça n’a pas fonctionné comme j’aurais voulu à Sorel-Tracy et, après les Fêtes, c’était terminé… »

Bourbeau Jr a été utilisé dans six petits matchs avec les Éperviers. Au camp d’entraînement, il avait aussi disputé deux rencontres dans l’uniforme du Bellemare de Louiseville, de la Ligue senior AAA.

« Je n’ai jamais eu d’autres nouvelles des Éperviers (il ne sait même pas s’il leur appartient encore) et je ne voulais pas retourner à Louiseville. Quand j’ai appris cet été que les Bisons avaient fait mon acquisition, j’étais très, très heureux. »

« Ça regardait mal »

Car au moment où il a reçu l’appel du directeur général Miguel Fortin, l’ancien gardien du Collège Français de Longueuil se demandait s’il n’avait pas joué son dernier match.

« Ça regardait mal. Je n’avais pas d’équipe et j’étais en profonde remise en question. Mais Granby a appelé et ça m’a allumé. Oui, j’ai l’impression d’en devoir une à l’organisation. »

Car l’idée de jouer ici lui a plu immédiatement.

« Je connais l’organisation et le centre sportif Léonard-Grondin est un endroit absolument magnifique. Et à voir la belle foule lors du premier match préparatoire, ça me dit qu’on va se faire une belle saison et un bel hiver. »

Et selon Bourbeau Jr, les Bisons ont ce qu’il faut pour s’imposer.

« J’aime notre alignement. Entre autres, on est plus solides à la ligne bleue qu’on l’était il y a deux ans. »

Identifié très clairement comme le gardien no. 1 de l’équipe, il sait enfin qu’il verra beaucoup d’action. Et c’est exactement ce qu’il veut.

« Je suis ici pour garder les buts le plus souvent possible. Je n’en ai pas eu assez à mon goût la saison dernière et j’ai envie de reprendre le temps perdu. »