Steve Bernier est toujours à la recherche de sa première victoire en 2020 à l’Autodrome Granby.
Steve Bernier est toujours à la recherche de sa première victoire en 2020 à l’Autodrome Granby.

Pas une saison au goût de Steve Bernier

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Steve Bernier ne s’en cache pas: il n’a pas connu une saison à son goût à l’Autodrome Granby.

«On a effectué beaucoup de tests et les courses, pour toutes sortes de raisons, n’ont pas toujours été ma priorité, a expliqué le champion en modifié en 2018 et 2019. Ça a été une saison spéciale et on a moins rouler pour la peine. Par contre, je suis content pour mon frère, qui a été très rapide à chaque fois qu’il était en piste.»

Avec deux programmes à l’horaire, François Bernier domine le classement, 43 points devant David Hébert et 68 devant Martin Pelletier. Steve Bernier est quatrième, 77 points derrière son frère, lui qui est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison.

«Moi, j’aime courir souvent et ça a été impossible de le faire cette année en raison de la COVID, reprend Steve. À cause de ça, on dirait que j’étais un peu moins dedans. Puis, le travail a pris beaucoup de mon temps, j’ai été débordé tout l’été, et la préparation de la voiture en a parfois souffert.»

Et il y a les fameux tests.

«Quand tu essaies des choses, tu prends le risque que ça ne fonctionne pas. Et parfois, ça n’a pas fonctionné. Mais c’était la saison parfaite pour faire ça.»

Bernier en est un autre qui affirme que l’enthousiasme n’était pas toujours à son maximum lorsqu’il s’en allait aux courses.

«Tout le monde est sorti de sa routine cet été. Il y avait des programmes, il n’y en avait pas, ça a été difficile à suivre pendant un bout. Et qu’on le veuille ou non, l’absence de spectateurs pendant longtemps a rendu ça moins l’fun.»

Mais Bernier veut tout de même finir la saison en force.

«On va laisser faire les tests pour les deux derniers programmes à Granby et on va y aller pour gagner. Terminer sur une bonne note, ce serait agréable.»