Patrice Bosch dirigera une équipe qui n’a pas de complexes face au Collège Français de Longueuil.

Pas intimidés, les Inouk

Le Collège Français de Longueuil débarque à Granby, vendredi soir, avec sa fiche de 30 victoires en 36 matchs. Mais au centre sportif Léonard-Grondin, il a rendez-vous avec sa bête noire.

Le Collège Français compte seulement six défaites, dont trois en bris d’égalité. Mais voilà, deux des défaites qu’il a subies à la régulière l’ont été face aux Inouk (24-7-4). Et la seule fois qu’il a vaincu ses adversaires de vendredi, c’était en prolongation.

Les deux équipes ont encore trois rendez-vous à l’agenda d’ici à la fin de la saison. Deux de ces matchs auront lieu à Granby.

« Contre Longueuil comme face aux meilleures équipes de la ligue, il faut jouer notre meilleur hockey, a expliqué Patrice Bosch. Il faut jouer du hockey discipliné et demeurer à l’intérieur de notre système de jeu. Chose certaine, ça devrait être un bon match. »

Bosch n’avait pas encore déterminé, jeudi après-midi, qui sera devant le filet. Mais puisque Marc-Antoine Dufour a excellé lors de ses deux premiers matchs, qu’il porte les jambières de gardien numéro un et que les Inouk affrontent l’une des deux meilleures équipes de la Ligue de hockey junior AAA, on peut s’attendre à ce qu’il prenne place devant la cage.

Pour le reste, Bosch a parlé de quelques cas douteux, sans mentionner de noms, en vue du match de vendredi.

Chose certaine, Anthony Chicoine n’y sera pas, lui qui vient d’être suspendu deux matchs par la LHJAAAQ en raison du coup de genou qu’il a donné à un adversaire de Saint-Gabriel-de-Brandon lundi. Même chose pour Maxime Charbonneau, qui sera bientôt opéré à l’épaule et qu’on ne reverra plus cette saison.

Au sujet de la suspension imposée à Chicoine, Bosch a parlé d’une sentence « sévère ».

Par ailleurs, l’attaquant Jacob Graveline, qui a été opéré à un genou l’été dernier, prépare activement son retour. Il pourrait renouer avec l’action la semaine prochaine.

Pour terminer, les Inouk ont fait signer une entente au défenseur Samuel Lemay, qui a disputé 22 matchs avec le Titan de Princeville cette saison. L’athlète de 18 ans sera joueur affilié.