Aleksandra Wozniak a officiellement lancé son Académie de tennis le samedi 15 août.
 Aleksandra Wozniak a officiellement lancé son Académie de tennis le samedi 15 août.

Ouverture officielle de l’Académie de tennis Aleksandra Wozniak à Bedford

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
La municipalité de Bedford compte une nouvelle citoyenne et elle n’a pas mis de temps à s’impliquer dans la communauté. Aleksandra Wozniak y a officiellement lancé son Académie de tennis le samedi 15 août.

C’est un ruban symbolique qui a été coupé samedi en compagnie des membres du conseil municipal, du maire Yves Lévesque et du fondateur des terrains de tennis situés près de l’aréna, Yves Therrien, puisque le programme est en branle depuis le déconfinement du sport, en juin dernier. «C’est un grand moment pour moi. J’ai toujours rêvé de redonner à ma communauté», a alors déclaré Aleksandra Wozniak.

L’ambiance campagnarde qui règne dans la municipalité de la Montérégie lui rappelle ses débuts, sur les terrains de Blainville, avant que la ville connaisse un essor urbain. «Ça me rappelle des bons souvenirs», confie celle qui a été championne canadienne à quatre reprises et qui souhaitait «partager sa passion» et aider les adeptes à perfectionner leur technique.

«Bienvenue à Bedford, on est bien heureux de vous avoir parmi nous. C’est un beau cadeau», a déclaré le maire, content qu’il y ait de l’action à nouveau sur les terrains de tennis de la rue Marziali, délaissés par les citoyens dans les dernières années.

Pour les adeptes de tous les âges et niveaux

On retrouve des programmes pour tous les niveaux et tous les âges. «Tout le monde peut s’inscrire», assure l’ancienne athlète du circuit de la WTA qui a annoncé sa retraite en 2018. Elle souhaitait offrir un programme complet qui irait au-delà du classique sport-étude et qui serait accessible pour tous.

Cliniques personnalisées, camps, cours privés de durée variable : la diversité de l’offre ne manque pas. Samedi, les différents programmes étaient en démonstration sur les terrains de Bedford. Des adultes amateurs et de «futurs champions canadiens» venus d’Ottawa et de partout en province se sont exercés sous le chaud soleil d’août.


« Dans mon temps, j’étais la seule Québécoise parmi les cinquante meilleures joueuses au monde sur 1400 joueuses. C’est plaisant de voir davantage de joueuses et de joueurs sur le circuit qui représentent le Canada. Ç’a beaucoup évolué, il y a beaucoup plus de support financier aujourd’hui. »
Aleksandra Wozniak

Wozniak s’est entourée d’une équipe ayant travaillé dans le circuit professionnel qui regroupe des préparateurs physique et mental, des nutritionnistes et des entraîneurs. «C’est l’fun, c’est la première Académie comme ça au Canada», avance-t-elle.

Aleksandra Wozniak, ancienne athlète du circuit de la WTA

Un sport en santé

Aujourd’hui, note-t-elle, le tennis est beaucoup plus populaire auprès de la relève. «Dans mon temps, j’étais la seule Québécoise parmi les cinquante meilleures joueuses au monde sur 1400 joueuses. C’est plaisant de voir davantage de joueuses et de joueurs sur le circuit qui représentent le Canada. Ç’a beaucoup évolué, il y a beaucoup plus de support financier aujourd’hui», affirme-t-elle.