Danny Gélinas
Je suis toujours heureux lorsque je reçois des nouvelles de l’ex-président du club de golf de Cowansville Roger Bélisle. 
Je suis toujours heureux lorsque je reçois des nouvelles de l’ex-président du club de golf de Cowansville Roger Bélisle. 

Ouverture des golfs: il semble qu’on devra attendre !

CHRONIQUE / On avait pourtant donné une lueur d’espoir aux amateurs de golf puisqu’au moins trois clubs de notre région prenaient déjà des réservations pour des heures de départ en ce qui a trait aux journées du 4 et 5 mai, soit ce lundi et ce mardi.

Tannés eux aussi sans doute d’être confinés depuis la mi-mars, les golfeurs avaient donc pris les clubs d’assaut via leur ordinateur et on me dit que les grilles de départ se remplissaient allègrement.

Jusqu’à ce que le premier ministre Legault prononce son énoncé de mardi dernier afin de rouvrir quelque peu le secteur économique, certains gestionnaires du milieu étaient à ce point confiant que l’un d’eux avait même fait un Pierre Rinfret de lui-même en me mentionnant que « c’est sûr que l’on ouvre la semaine prochaine, c’est comme une walk in the park ! »

Et à l’instar du commentateur sportif que l’on surnomme « Bijou », sa prédiction s’est avérée en être tout le contraire, lui qui, à moins d’un revirement total de situation d’ici les prochaines heures, en sera revenu tel un chasseur sans proie… 

Nous aurons donc amplement le temps de nous en reparler… 

*****

Vous avez été très nombreux à m’écrire lors des trois semaines. D’ailleurs, beaucoup plus nombreux qu’à l’habitude. Généralement le samedi soir ou le dimanche matin lorsque j’ouvre ma boîte de réception du journal, je reçois chaque semaine une bonne vingtaine de courriels. Mais quelle ne fut pas ma surprise dimanche matin dernier d’en avoir reçu exactement 58 au sujet de mes trois dernières chroniques !

Parmi eux, je saluerai ceux de Mme Aline Levasseur et de M. Claude Daigneault, deux fidèles lecteurs dont les questions et/ou commentaires étaient particulièrement pertinents, ainsi que celui de mon ami golfeur Roger Bélisle, ex-président du club de Cowansville. 

Si la première se posait des questions à savoir comment pourrait-on passer de la théorie à la réalité — par exemple si l’on veut utiliser des voiturettes électriques, etc. —, M. Daigneault, lui, m’a dressé une liste de quelques règles élaborées à partir de ce qui se fait en Europe et complétées à partir de son imagination. Du bonbon !

Quant à M. Bélisle, il me disait compléter ses préparatifs de sa saison ici au Québec, lui qui a joué une bonne partie de l’hiver sous le chaud soleil de Riviera Nayarit.

Merci donc à toutes ces personnes qui prennent de leur temps en vue de me communiquer leurs questions, commentaires, suggestions, impressions, etc. Sachez que je l’apprécie au plus haut point… 

Laurianne Pronovost

ON EN JASE AUTOUR D’UN BON CIGARE

Étant donné que la fin de la saison de hockey s’est terminée abruptement en raison de ce satané virus, je me réserve toujours une petite heure tranquille en début de matinée devant mon écran d’ordinateur afin de me tenir à l’affût de tout ce qui se passe.

En surfant sur le web, j’ai retrouvé quelques petites « perles », dont celle du nouveau professionnel de golf du Château-Bromont, Jérôme Blais, qui propose dans une vidéo de pratiquer son élan sur un emballage formé de rouleaux de papier hygiénique. Son message : « Vous verrez, la friction que vous allez ressentir vous procurera un effet semblable à celui de frapper la balle dans l’herbe longue. »

Mais c’est ainsi qu’après s’être élancé sur la douzaine de rouleaux, ceux-ci ont littéralement éclaté et provoqué une avalanche de papier déchiqueté. Vraiment très drôle !

*****

L’humoriste Martin Petit : « Il y a du positif : le fait que les Jeux de Tokyo soient reportés en juillet 2021 nous donne un an de plus pour tenter de nous qualifier ! »

En ce qui concerne votre chroniqueur, il pourrait s’inscrire en ce moment à « la course à relais vers le frigidaire » ou le lancer du papier de Jos Louis… Mais malheureusement, ce ne sont guère à ce jour des épreuves sportives…

Je me console en me disant qu’à tout le moins je possède ma « torche » olympique… celle qui sert à allumer mes cigares !

*****

L’animateur Guy A. Lepage sur son compte Twitter : « Le président Donald Trump qui n’est jamais à court de solutions miracles suggère maintenant aux Américains de prier pour se sortir de la pandémie. Prochaine étape, le collier de noisetier. Tiens-toi prêt Marcel, la grosse commande s’en vient. »

*****

Permettez-moi de féliciter une ancienne élève, la jeune Laurianne Pronovost, fille de mon ami et homme d’affaires Yves Pronovost (directeur des ventes chez Gestion Terrart et propriétaire du Pub MacIntosh à Bromont), qui vient d’être admise à l’Université de Sherbrooke en thérapie athlétique.

Souriante, dynamique, gentille comme tout et surtout, travaillante au possible, elle excellera sans doute dans cette carrière qui s’annonce pour elle.

Je m’en serais voulu de ne pas souhaiter la meilleure des chances à ce petit bout de femme que j’ai adoré côtoyer. Bonne chance « Lau-Lau » ! 

*****

Finalement, un prompt rétablissement à mon amie Luce Robitaille, conjointe de mon fidèle complice Richard Morasse, qui s’est malencontreusement fracturé une cheville récemment en effectuant des travaux saisonniers sur son immense terrain aux abords du lac Waterloo. 

Inutile de vous mentionner que depuis ce temps, mon ami Richard est aux petits soins avec celle qui représente tout pour lui. Lavage, ménage, entretien de toutes sortes, en plus de faire marcher leur petit chien trois fois par jour, il doit s’occuper de tout, tout, tout.

Seul bémol, cela inclus même de faire les repas ! Quand j’ai appris la nouvelle, outre le fait que j’étais très attristé pour Luce, je me suis dit : « Sait-elle que pour les six prochaines semaines, elle se devra de manger que des grilled cheese ? », Richard ne faisant point partie de la famille des cordons-bleus ! 

À l’aide sœur Angèle, à l’aide !

Prompt rétablissement à mon amie Luce Robitaille, conjointe de mon complice Richard Morasse, elle qui vient de se fracturer la cheville. — photo tirée d’internet