Mathieu Ostiguy et sa partenaire Chloe Choinard ont des objectifs élevés.

Ostiguy et Choinard veulent dominer

Mathieu Ostiguy et sa partenaire, l’Ontarienne Chloe Choinard, ont un objectif très précis alors qu’ils entament leur deuxième saison ensemble en patinage artistique : ils veulent dominer la classe junior sur la scène canadienne.

« Nous avons terminé troisièmes lors des championnats québécois d’été, présentés à Pierrefonds, avant de rafler l’or lors du Souvenir Georges-Éthier, présenté à Québec, plus récemment, explique Ostiguy, l’orgueil de Sainte-Angèle-de-Monnoir. L’idée, c’est de s’imposer véritablement à notre dernière saison au niveau junior afin d’être en pleine confiance pour nos débuts chez les seniors, l’an prochain. »

Ostiguy répète qu’il croit énormément au potentiel du couple.

« Vraiment, ça va bien avec Chloe. On a la même éthique de travail, on a la même idée du patinage, la chimie est là et on dirait même qu’elle est de plus en plus forte. On ne se chicane jamais, on est toujours sur la même longueur d’onde. Honnêtement, je pourrais difficilement demander mieux. »

Et clairement, ils voient leur avenir ensemble.

« On veut finir notre séjour chez les juniors en beauté, question de nous donner un bel élan pour la suite. On se voit patiner ensemble longtemps. »

Ostiguy et Choinard s’entraînent dur du côté de Saint-Léonard. Un de leurs objectifs est d’intégrer le triple twist à leur programme.

« On travaille fort sur la glace, mais aussi en gymnase. On maîtrise bien le double twist, mais on veut continuer à avancer. »

L’an dernier, Mathieu et Chloe, qui ne forment pas un couple dans la vie de tous les jours, avaient participé à des compétitions en Europe. Au cours des prochains mois, ils n’entendent pas aller plus loin que l’Ouest du pays.

« On met l’accent sur l’entraînement et on veut s’imposer au Canada. Mais on va retourner à l’étranger, ne vous inquiétez pas. »

Début novembre, Ostiguy et Choinard vont participer à une compétition à Gatineau. Ils seront à Edmonton un peu plus tard. Puis, en janvier, ils prendront part aux championnats canadiens, qui auront lieu à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

En janvier dernier, ils avaient terminé cinquièmes lors des championnats canadiens, alors présentés à Vancouver.

Être bons à tous les jours

Quand on demande à Mathieu Ostiguy sur quoi sa partenaire et lui doivent travailler en priorité, il n’hésite pas avant de répondre.

« Il faut arriver à être bons à tous les jours, à être véritablement constants dans nos performances, dit celui qui étudie pour devenir ostéopathe. C’est vraiment notre priorité, mais je pense que ça s’en vient. Le travail est notre meilleur allié. »

Ostiguy a 21 ans et Choinard, 16. Ce qu’ils veulent que les gens voient, quand ils les regardent patiner, c’est leur passion pour leur sport.

« On aime ce qu’on fait, on aime vraiment ça. On patine avec le sourire et ce n’est pas pour rien. Quand on nous dit qu’on a une belle énergie, on est contents. »

Mathieu Ostiguy convie ses supporteurs à un souper-bénéfice, qui aura lieu le 17 novembre à l’hôtel de ville d’Ange-Gardien. On peut se procurer des billets en appelant au 514-702-7202 ou en communiquant avec le patineur via sa page Facebook.