Mathieu Ostiguy et Chloe Choinard (au centre) n’ont pas volé leur place sur la première marche du podium à Edmonton.

Ostiguy et Choinard dominants!

« Notre confiance est à son maximum. Nous sommes prêts pour les championnats canadiens. »

Mathieu Ostiguy et sa partenaire Chloe Choinard sont rentrés au Québec en tant que médaillés d’or de la classe junior du Défi Patinage Canada, qui avait lieu à Edmonton. À défaut d’être parfaite, la performance de l’athlète de Sainte-Angèle-de-Monnoir et de l’Ontarienne a été très solide.

« On est très contents, a expliqué Ostiguy. Nous nous sommes entraînés dur (sous la supervision de Richard Gauthier et Bruno Marcotte, à Saint-Léonard), nous nous sommes bien préparés et ça a vraiment paru en Alberta. »

Ostiguy affirme que le grand objectif du couple est d’être meilleur à chaque fois. Et le duo croyait en ses chances à Edmonton.

« On savait que si on patinait comme on en est capables, nos chances de victoire étaient bonnes. Nous avons rencontré quelques défis, mais nous les avons surmontés. »

Il parlera notamment du fait que le couple a patiné tard en soirée lors du programme court comme lors du programme long.

« Ce n’est pas quelque chose auquel nous étions habitués. Nous avons établi notre routine en conséquence, nous avons pris les bonnes décisions et ça a fonctionné. Y’a tellement d’éléments qui font en sorte que tu performes bien ou non… »

La paire a été solide techniquement parlant, mais elle a également séduit les juges autrement. « Ce qu’on aime, nous, c’est raconter une histoire quand on patine. C’est notre façon de nous démarquer. Ça a bien fonctionné encore une fois. »

Le mois dernier, Ostiguy et Choinard avaient été sacrés champions québécois. Clairement, ils sont sur une heureuse séquence.

« Je ne voudrais pas me répéter, mais nous sommes vraiment unis par une belle chimie, Chloe et moi. Et plus ça va, plus c’est fort. »

Ostiguy et Choinard commencent à avoir une très belle réputation. Ce qui les aidera lorsqu’ils débarqueront au Nouveau-Brunswick, à la mi-janvier, pour les championnats canadiens. Le sérieux et le talent du couple impressionnent les juges.

« Le patinage artistique est un sport jugé et c’est bon de savoir qu’on a l’estime des gens qui décident de notre sort », souligne le patineur de 21 ans.

Ostiguy et Choinard en sont à leur dernière saison chez les juniors. Ils avaient déjà manifesté le désir de dominer leur catégorie sur la scène canadienne avant de faire le saut chez les seniors.